Mes Visions
                                          
 
"Mes Visions" 
 
 
Carmen Humphrey
 
Mise à jour Septembre 2016



J' ai  commençé par les visions les plus récentes. Elles sont numérotées; vous pouvez commencer au bas de la page et dérouler la page vers le haut. Ainsi, il est plus facile de tenir à jour mes visions et pour ceux qui me lisent, elles sont plus faciles à trouver.
 
 
Message du 27 novembre 2012


de Notre Sainte Mère à Carmen
 
Mes chers enfants,
Je vous remercie de vous être rassemblés afin de prier les mystères lumineux. Je vous remercie pour votre fidélité;
 
Ce soir, je désire vous rassembler tous dans mon Coeur. Soyez assurés que mes yeux reposent également sur ceux qui vous sont chers. Consacrez chacun à mon Coeur Immaculé. Vous êtes mes enfants et je vous aime. Mes intercessions sont continuelles pour tous mes enfants. Ma protection repose sur chacun de vous. Restez fidèle au Saint Rosaire et aux sacrements. Ce sera votre force. Soyez en Paix. N'ayez pas peur. Je suis avec vous (ces mots "Je suis avec vous" je les ai entendus dans un murmure)
 
Je vous bénis au Nom du Père du Fils et du Saint Esprit  Amen...!
 Merci Maman Marie!


 

233. le 5 juin, 2012

 
Mes enfants bien aimés,
 
Je vous remercie de vous rassembler pour prier les mystères Joyeux. Mes bénédictions sont sur vous et sur vos enfants.
Ce soir, je vous demande de prier pour les pauvres d’esprit, les indécis et ceux qui sont facilement distraits dans leur foi par mon adversaire.
Priez pour les cœurs endurcis, imbus d’eux mêmes, qui croient qu’ils peuvent vivre sans l’aide de la Sainte Trinité. Sans mon aide, ces pauvres enfants que j’aime et pour qui je désire tellement leur conversion.
Priez pour qu’ils reçoivent des grâces.
 
Je m’unis à vos prières et je vous remercie.
 

232. le 29  mai, 2012
Message de notre très Sainte Mère
 
Mes chers enfants,
 
Je vous remercie de vous être rassemblés pour prier les Mystères Glorieux. Ma bénédiction repose sur chacun d'entre vous. Je répands également cette bénédiction sur tous ceux qui vous sont chers.
Ce soir, je vous demande de contempler la prière à l'Esprit Saint:
 
Viens Esprit Saint, viens par la puissante intercession du Coeur Immaculé de Marie, Ton Épouse bien-aimée.

Demandez sincèrement avec foi  à l'Esprit Saint de venir dans vos coeurs. Ouvrez vos coeurs à ses inspirations afin qu'Il vous guide. Quand vous le lui demanderez, Il vous enseignera et vous guidera et vous n'aurez pas peur. Il vous donnera confiance, Il remplira votre coeur d'espérance et de sécurité. Tout spécialement en ces temps difficiles, votre guide doit être l'Esprit Saint.
Je vous aime mes enfants et je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit... Amen !
 
 
231.  le 18 mai 2012
 
En mission au Michigan
 
Vision devant une clinique d’avortement...en récitant le chapelet, à la cinqième dizaine des mystères Douloreux.
 
Dans une vision, La Vierge apparue devant les portes de la clinique, elle pleurait, elle était inconsolable.
Elle parle… vous crucifiez mes bébés innocents comme vous avez crucifié mon Fils innocent
 
J’ai vu dans le parking de la clinique des centaines de croix, sur chacune, il y avait un bébé avorté torturé…fin de la vision…
 
J’étais très triste. Immédiatement après le chapelet nous sommes aller à la Cathédrale St Mary`s au centre ville de Lansing, Michigan pour la messe de midi. En entrant nous entendions des personnes qui justement priaient pour les bébés non-nés.
Encore j’ai vu les portes de la clinique et la Vierge était à la porte. Toutes les femmes qui entrait par la porte et qui n’avaient pas l’intention d’avorter leur  bébé ou qui avaient changé d’idée,  offraient à Maman Marie une rose à longue tige, elle les ramassait dans ses bras.
 
Mais les personnes qui passaient là par ces mêmes portes et qui avaient l’intention d’avorter leur bébé, piétinaient sur le cœur de notre Sante Mère comme si son cœur était un carpette( sur lequel elles essuyaient leurs pieds) Je pouvais voir qu’il y avait eu des centaines d’avortements dans cette clinique, peut-être mêmes des milliers.
 
Je me sentais tellement triste…
 
Ce soir là, ma conférence à Lansing Michigan, trois hommes étaient à ma conférence. Ces trois même hommes étaient à la même clinique… ils sont là régulièrement et encouragent les dames à changer d’idée et de garder leur bébé. Ils reçoivent beaucoup d’abus et d’ insultes.
 
Mes félicitations messieurs pour votre dévotion. Que Dieu vous garde et vous protège.



230. Le 15 mai, 2012
 
Mes enfants bien aimés,
 
Je vous remercie de vous être rassemblés pour prier les mystères Lumineux. Je vous béni pour votre présence ici. En écoutant vos voix unies dans la prière, je béni vos famille. Je m’uni à vous en priant. J’ai besoin de vos prières pour tous mes enfants du monde, les blessés, les pauvres, les souffrants, les désespérés.
Je vous rassemble près de moi et j’entoure chacun de vous dans mon manteau d’amour et de protection.
 
Je vous aime mes enfants et je désire que vous vous rapprochiez davantage de votre Mère du ciel. Je vais vous guider, vous guérir, je vais sécher vos larmes.
Soyez confiants, je ne vous abandonnerai pas.
 
Je vous béni au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.  Amen.
 
Merci Maman Marie pour ce beau message.
 
229. Le 8 mai, 2012
 
Mes enfants bien aimés,
 
Je vous remercie de vous être rassemblés ici pour prier les mystères Joyeux.
Ce soir, je désire que vos cœurs tressaillent de joie au son de ma voix tout comme mon cœur tressaille de joie au son de vos voix.  Comme Jean-Baptiste a tressailli dans le sein de sa mère au son de ma voix.
 
Par le son de ma voix, vous recevez beaucoup de grâces.  Bénis ceux qui écoutent.  J’ai parlé souvent au travers de mes différents instruments. Soyez attentifs et écoutez ma voix.
 
Je vous aime mes petits enfants et je vous béni au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.
Amen.
Merci Maman Marie pour ce beau message.



228. le 1 Mai, 2012
Mes chers enfants,
Je vous remercie de vous être rassemblés pour prier les Mystères Glorieux.
Je vous bénis, Carmen, de ces saints témoignages que vous partagerez avec chacun.
Ce soir je vous demande de regarder St Joseph, mon tendre époux, un homme saint, doux et aimable. Demandez-lui son aide dans toutes vos tâches. Il entendra vos prières. Il vous aime comme je vous aime. Béni soit-il au ciel et sur la terre.
Je vous remercie pour votre fidélité et votre fermeté et je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit... Amen !
 
Merci Mère bénie !  Merci très Sainte Mère !
228.  le 13 novembre 2012
Message de notre Sainte Mère à Carmen
Mes chers enfants,
 
Je vous remercie de vous rassembler pour prier les mystères glorieux; Je vous bénis en ce jour; Je bénis vos familles;
Ce soir je vous apporte la paix. Accrochez vous à cette paix de toutes vos forces. Le monde est au bord de grands changements; Ne soyez pas inquiets des plans de Dieu au fur et à mesure qu'ils se dérouleront. Rappelez vous que je vous aime et que je vous garde, vous et vos familles, dans mon Coeur. C'est là votre refuge.
Très bientôt, je serai silencieuse, mais je resterai tout proche de vous. Soyez en paix. Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit... Amen !
Merci Maman Marie! 
 
227. Le 3 avril 2012
 
Mes enfants bien-aimés,
 
je vous remercie de vous être rassemblés pour prier les mystères douloureux pendant cette semaine sainte.
 
Aujourd'hui je vous demande de redevenir comme des petits enfants, devenez doux et humbles. Même dans ce monde occupé à ce qui est matériel, vous pouvez encore être comme Jésus.
 
Je déverse beaucoup de grâces sur vous. Ouvrez vos coeurs à ces grâces. Ces grâces vous soutiendront dans les difficultés à venir.
 
Approchez vous souvent des sacrements. Approchez vous avec joie et le coeur ouvert. Venez en espérant beaucoup. Venez le coeur repentant pour recevoir Jésus. Son Corps et Son Sang peuvent guérir vos blessures, toutes les blessures physiques, sentimentales et spirituelles.
Approchez-vous avec un coeur reconnaissant, en remerciant pour les nombreuses grâces reçues.
 
Je vous bénis tous mes enfants, au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit... Amen !

Merci Maman Marie!

 
Vision 226. Le 27 Mars, 2012
 
Mes chers enfants,
je vous remercie de vous être rassemblés pour prier les mystères douloureux. Mon coeur est rempli de joie en entendant vos voix.
Ce soir, je vous demande de laisser Jésus illuminer votre vie. (être la lumière de votre vie). Laissez-le illuminer votre chemin afin que vous ne vous perdiez pas.
Il y a tant de ténèbres dans ce monde. Il y a aussi beaucoup de ténèbres dans le coeur de mes pauvres enfnats que j'aime tant. Mon coeur est brisé de voir certains de mes enfants se perdre. A nouveau je vous implore de laiser Jésus être votre lumière.
Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit  Amen !
 
vision:
j'ai vu un sentier sombre; de chaque côté de ce sentier j'ai vu un liquide et j'ai compris plus tard qu'il était enflammable ( comme le gasoil).
j'étais debout et j'ai vu ces deux lignes de liquide s'enflammer et éclairer tout le sentier. Les deux feux convergèrent et ne firent plus qu'une grande lumière éclatante; cette lumière était tellement éblouissante que je ne pouvais que difficilement la regarder. Jésus était dans la lumière; Il me regardait et ses bras étaient tendus vers moi.
 
 
Vision 225. Le 20, mars 2012
 
Message de la très Sainte Vierge Marie
 
Mes chers enfants,
 
Je vous remercie de vous être rassemblés pour prier ces mystères douloureux.
je vous complimente pour votre fidélité et votre fermeté.
Combien de mérites et de grâce vous recevez, vous n’en êtes pas conscients ! Et elles sont au-delà de tout ce que l’on peut imaginer. Mes grâces coulent sur vous et vous soutiendront dès aujourd’hui. (à partir d’aujourd’hui)
 
Ce temps de carême peut devenir la période la plus fructueuse, parce que grâce à vos prières et vos sacrifices, beaucoup de pécheurs se convertiront. Continuez de prier comme jamais auparavant. Offrez le moindre sacrifice, la moindre pénitence.
 
Comme je vous aime mon petit reste, ma petite armée. Votre force est le chapelet, et combien puissante est cette prière !
 
A nouveau, je vous remercie pour votre fidélité et je vous bénis au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit   Amen
 
Merci Maman Marie
 
 224. Le 13 Mars, 2012


Message de notre très Sainte Mère
Mes enfants si précieux !
Je vous remercie de vous être rassemblés pour prier les mystères douloureux. Je vous remercie de suivre le Chemin de la Croix.
Moi aussi, j’ai suivi Jésus de très près quand il a traversé la Passion si triste, et sur le chemin de la Croix si douloureux. J’ai souffert avec Lui à chacun de ses pas sur ce chemin. Mon Cœur était triste à en mourir. Mes larmes coulaient constamment en regardant mon cher Jésus si précieux.
Aujourd’hui je vous demande de multiplier vos prières et vos sacrifices et de les unir aux souffrances de Jésus, ainsi elles auront une valeur rédemptrice.
Le monde est lourdement chargé du poids du péché. Mon Cœur est triste, aussi triste qu’il l’était quand mon Fils a été torturé et crucifié.
Aidez-moi à prier pour tous mes enfants – Priez, priez, priez comme jamais auparavant.
Je vous aime mes enfants, et je vous remercie pour vos prières. Elles porteront beaucoup de fruits.
Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit… Amen.
Merci Maman Marie!

 
 
 Vision 223. le 6 mars 2012





 
Mes chers enfants,
Je vous remercie pour les efforts que vous avez fait afin de vous rassembler et de prier ces mystères douloureux.
Ce soir, je vous invite à me suivre. Je vous conduirai et vous guiderai à Jésus. Je me tiendrai devant vous et votre chemin s'éclairera. Vous ne serez pas tentés de sortir de cette voie parce que je serai votre lumière. Mon manteau vous couvrira et vous n'aurez pas peur.
 Ayez confiance, je vous guiderai avec amour.
Je vous aime mes enfants et je vous demande de prier pour tous mes enfants afin qu'ils trouvent également la voix de la lumière.
Je vous bénis au nom du Père et du Fils et su Saint Esprit... Amen !

Merci Maman Marie!
 
 
 
 
 Vision 144, le 25 mai 2010
 
Message de Notre Sainte Mère à notre cénacle hebdomadaire.
¨Mes enfants chéris, je vous remercie de vous réunir ici pour prier. Mon Cœur se réjouit quand je vous entends unis par la prière¨
Vision
Notre Sainte Mère m’apparaît debout, à côté de moi. Elle embrasse son index puis touche le front, avec son doigt, de chacune des personnes dans la pièce. Elle fait le tour de la pièce apposant son baiser sur notre front. Chaque baiser prend la forme d’une flamme, ainsi, nous recevons tous cette ¨flamme d’Amour¨ de Notre Sainte Mère ce soir. L’émotion est palpable.
¨Ce soir Je vous bénis avec ma ¨Flamme d’Amour¨
Vous êtes miens, vous et vos familles. Je vous prends dans mon Cœur Immaculé.
Ne vous tourmentez pas de l’état du monde. Croyez en Dieu le Père.
Il vous aime tellement. Continuez à consacrer vos familles et vos amis à l’Amour et à la Miséricorde de la Sainte Trinité.
Sachez que Je suis toujours avec vous. Vous êtes déjà dans mon cœur.
Comme je chéris votre présence en mon cœur. Cela me fait chaud au cœur. Soyez en paix. Je vous aime !¨
 
Merci Sainte Mère. Gloire à Dieu.
 
 
Vision 143, le 18 mai 2010
 
Message à Carmen au cénacle hebdomadaire du 18 mai 2010.
 
Mes enfants bien-aimés
¨Je vous remercie de vous unir et de prier pour mes prêtres chéris. Continuez de prier pour mes fils. Ils ont un grand besoin de vos prières et de vos sacrifices¨.
(J’ai ressenti une pression sur mon épaule droite et j’ai immédiatement su que La Sainte Mère avait sa main sur mon épaule. Elle s’est promenée dans la pièce pour toucher l’épaule de chacun…en même temps).
Puis elle a dit :
¨Ce soir, je vous bénis avec des grâces de paix, de courage, de force et de persévérance. Je vous aime mes enfants. J’ai une place toute spéciale pour vous et votre famille dans mon Cœur Immaculé. Consacrez-vous à moi et à mon Fils Jésus.¨
 
Merci Sainte Mère…
 
 
Vision 142, le 11 mai 2010
 
Message à Carmen de Notre Sainte Mère à notre cénacle hebdomadaire.
 
Mes enfants bien-aimés, merci de vous unir en prière encore ce soir.
Comme je vous aime mes chers enfants.
Consolez-vous. Consolez-vous en pensant à ma protection. Mon manteau vous couvre.
N’ayez pas peur, Demeurez près de mon Fils Jésus.
Nous vous aimons.
 
Vision
 
J’ai vu Notre Sainte Mère avec son voile noué derrière la tête. Elle portait un casque protecteur (sur son voile). Cela m’a fait rire. Elle portait un tablier et elle surveillait quatre grands anges qui plantaient de grands piliers dans le sol. Ils mesuraient 6 pouces sur 6 pouces  et s’élevaient à environ 20 pieds, tout autour de ma propriété. Une fois tous en place, j’ai vu la Sainte Mère couvrir toute l’étendue d’un grand voile ( son voile)  bleu clair qui avait l’allure d’une grande toile et recouvrait le terrain. On aurait cru un chapiteau de cirque (j’en ai vu plusieurs de la sorte à travers l’Amérique du Nord)
 
Merci Maman Marie!
Vision 141, le 4 mai 2010
De notre Sainte Mère lors de notre cénacle hebdomadaire.
Mes Enfants bien-aimés,
Merci de votre fidélité à venir prier à mon cénacle.
Je viens ce soir vous demander de prier encore plus. Multipliez vos prières. Elles sont tellement nécessaires.
N’ayez pas peur au cours du déroulement du Plan de Dieu. Je suis avec vous. Je façonne votre cœur. Je suis toujours présente avec mes enfants chéris.
Je vous demande de demeurer en paix au cours des temps qui viennent ; de rester unis et de vous aider et de vous soutenir les uns les autres par la prière.
Ne perdez pas courage quand des évènements comme des désastres naturels arrivent. Préparez-vous, vos familles, votre  cœur, Je suis avec vous. Je ne vous abandonnerai pas. N’ayez pas peur.
(J’ai ressenti un tel amour pendant ce message et le profond sentiment que Notre Sainte Mère ne veut vraiment pas que nous ayons peur.)



Merci Sainte Mère !



 
Vision 140, le 19 février 2010
à 4 h30 du matin, le Seigneur m’a donné cette prière :
Jésus, Marie, Joseph, tous les Anges et les Saints;
Inclinez-vous devant Notre Père du Ciel.
Implorez Sa Miséricorde sur toute l’humanité
 
Que Sa Volonté soit faite, et non la nôtre.
 
Nous Vous aimons.
 
Sauvez les âmes et aidez-nous à persévérer jusqu’à la fin.
 
Amen



Vision 139, le 18 février 2010
Devant le Saint Sacrement…
J’ai demandé à Dieu l’inspiration et la sagesse,
Jésus m’a dit :
En ces temps d’agitation, ne laissez pas votre cœur se durcir. Ne laissez pas le doute et la peur entrer dans votre cœur. Offrez-moi tout. Je suis votre Sauveur, Je contrôle tout. N’ayez pas peur, Je ne vous abandonnerai pas. Croyez en moi, Je vous aime.
 
Vision 138, le 21 janvier 2009
Devant le Saint-Sacrement…
La Sainte Mère dit…
Merci mes filles d’être ici aujourd’hui.
Regardez mon Fils Jésus dans le Saint Sacrement et contemplez son amour pour vous…
Regardez mon Fils Jésus dans le Saint Sacrement et contemplez sa miséricorde pour vous…
Regardez mon Fils Jésus dans le Saint Sacrement et contemplez les grâces salvatrices pour vous…
Il est vraiment présent dans la Sainte Eucharistie, et là où Jésus est présent, je ne suis moi-même, votre Mère Aimante, jamais loin.
Pensez à tout cela quand vous recevez la Sainte Communion et lorsque vous priez en action de grâce, par la suite : je suis aussi présente avec mon fils. Son Amour pour vous est entremêlé  avec mon Amour pour vous.
Comme nous vous aimons ! Nous faisons pleuvoir ces grâces d’Amour sur chacun de vous chaque fois que vous recevez Jésus, Mon Fils, dans la Sainte Eucharistie. Il est avec vous et Moi aussi je suis avec vous. Nous ne vous abandonnerons jamais. Recevez  ces Grâces singulières par la Sainte Eucharistie. Laissez notre Amour vous habiter jusque dans votre être, toucher votre famille et ceux que vous aimez, toucher votre communauté, et se répandre dans le monde.
Nous vous aimons mon enfant.
Merci Sainte Mère.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vision no 137, le 23 septembre 2009
J’ai fait trois rêves cette nuit,
2h30 am… J’ai vu la Sainte Mère, elle était translucide, sur une fenêtre.
5 :30 am… J’ai vu la Sainte Mère, elle était plus nette. Elle est apparue en Notre-Dame de Grâce, sur le côté du réfrigérateur.
8 :15 am… J’ai vu la Sainte Mère, elle m’est apparue en détail et en couleurs, en Notre-Dame d’Emmitsburg. Elle était absolument ravissante.






Vision no 136, le 21 septembre 2009
Mes enfants chéris, je vous remercie de votre visite pour honorer mon Nom et de venir prier mon Fils Jésus.
Quand je regarde cette vaste terre, je vois qu’un grand nombre de mes enfants ont endurci leur cœur et sont devenus insensibles à mes messages. Je vous demande, mes enfants fidèles, de prier pour la conversion des pécheurs, pour la protection de mes petites âmes qui ne sont pas encore nées. Je vous supplie de tourner votre regard vers mon Fils Jésus.
Consacrez-vous et ceux que vous aimez, à Mon Cœur Immaculé. Je prie sans cesse pour ce pays.
N’endurcissez par votre cœur. Permettez-moi de le remodeler en un vase de Miséricorde et d’Amour.
Je vous le répète, courez vers moi et je vous couvrirai de mon manteau de protection
Comme je vous aime mes enfants. Mon Cœur bat et saigne pour vous.



 
Vision no 135, le 8 septembre 2009
Bon anniversaire Sainte Mère !
Cette vision est survenue à Salem, New Hampshire, à la messe du matin en l’église Our Lady, Queen of Peace.
Après la communion, j’ai vu un panier d’osier dans lequel se trouvait une couverture molletonnée d’un blanc éclatant.
Le panier était si blanc qu’il m’était difficile de le regarder. J’ai penché ma tête pour voir ce qu’il contenait en présumant que c’était Jésus. En regardant à l’intérieur, je me suis aperçue que c’était la Sainte Vierge bébé. Une lumière brillante entourait l’enfant. La connaissance m’a été donnée que cette lumière était le Saint-Esprit.
La Sainte Mère se tenait debout ; elle est devenue plus grande et s’est élevée, portée par cette lumière intense.
Elle s’est penchée vers nous et a dit…
Je suis votre Reine de la Paix…Je suis la Reine de la miséricorde !  Accourez vers moi pour trouver refuge dans mon Cœur Immaculé. Je vous protégerai. Je vous aime mes enfants.



 
Vision no 134, le 3 septembre 2009
 
Nous sommes allés à la Sainte Messe à Sainte-Anne de Beaupré. Après la Messe, nous nous sommes arrêtés pour rendre visite à Jésus dans la Chapelle d’Adoration. Nous n’étions là que depuis peu de temps lorsque Jésus a parlé :
 
Mon enfant d’Amour, Je te remercie de ta visite encore aujourd’hui. Je me ferai très près de toi au cours de votre pèlerinage. Je te donne en ce jour des grâces de protection et de courage. Ta main sera dans la mienne et plusieurs seront guéris. Je t’aime mon enfant, ma bien-aimée.
 
Vision no 131, le 1 mai 2009
 
      Ce matin à l’Église St Mary, ils ont érigé un sanctuaire en l’honneur de Notre-Dame de Fatima pour le mois de mai. Il est très beau et je suis contente de l’avoir vu comme bien d’autres.
 
En allant boire au Calice après la communion, j’ai regardé la Sainte Vierge et je l’ai remerciée pour sa direction et sa protection depuis toutes ces années et je lui ai demandé de continuer à nous  guider et à nous protéger à l’avenir.
 
Vision…
 
Nous nous trouvions dans une immense vallée, des milliers et des milliers de personnes…j’ai vu, à côté d’une montagne, un grand sanctuaire semblable à celui dans l’église mais bien plus grand.
 
La Sainte Vierge nous regardait d’en haut. Son manteau flottait autour d’elle. De nouveau, j’ai demandé sa protection. Son manteau s’est allongé comme une grande chute d’eau et a entouré tous ses enfants comme une mère poule entoure ses petits poussins.
 
Elle a dit… ¨Mes précieux enfants, n’ayez pas peur, je ne vous abandonnerai jamais, restez près de Moi et de mon fils Jésus. Il vous gardera hors de danger. Courez dans mes bras et acceptez mon amour.
 
Réfugiez-vous et sentez-vous en sécurité sous mon manteau, je vous aime (puis elle a murmuré encore…) je vous aime tant.¨
 
Alors  que nous étions cachés à l’intérieur de son manteau, nous entendions une terrible tempête à l’extérieur mais nous nous sentions bien en sécurité sous le manteau.



Merci Maman Marie


 
Vision 130,  17 avril 2009
 
Ceux qui vivent au Canada sauront de quoi il est question puisqu'il s'agit du curling qui est un sport d'hiver.


J'étais à l'église St. Mary's ce matin pour la messe. Juste avant la communion, j'ai dit à Jésus: "Avec l'aide du Coeur Immaculé de Marie, Jésus, viens au centre de mon être!
Vision:
 J'ai vu Jésus agenouillé sur son genou droit. Au début, je ne savais pas ce qu'Il faisait. Puis je l'ai vu lancer une pierre dans une longue allé. C'étais une pierre de curling, lourde et solide. J'ai vu immédiatement La Bienheureuse Vierge Marie avec un balai de curling balyer la voie vers l'extrémité de l'allé. La pierre s'est arrêtée en plein centre de la "maison". Exactement comme je l'avais demandé. Merci Jésus pour cette belle vision.



Merci Mère Marie d'avoir dirigé cette pierre vers le centre.( de mon être)


 
Vision 129, le 5 novembre 2008
 
Ce matin, j’étais à l’Église catholique St Anthony à Pittsburgh, en Pennsylvanie.
Cette église renferme 4200 reliques de saints. Elle possède aussi des figurines grandeur nature pour le chemin de croix, beaucoup d’ostensoirs et de statues.
C’était une magnifique église et Darlene, la femme qui m’accompagnait, s’est assise avec moi pour réciter le saint rosaire.
Nous commencions la 3ième décade lorsque j’ai eu une vision, (n’oubliez pas que la veille, le vote présidentiel est sorti avec Obama en tête.)
J’ai vu la Sainte Vierge pleurant des larmes de sang. Chaque larme représentait un enfant avorté. Les larmes continuaient à couler jusqu’au point où je ne pouvais le supporter. Je pouvais sentir la peine dans le cœur de la Sainte Vierge. Je ne m’étais jamais senti le cœur si brisé. Lourd, si lourd de peine que je pensais qu’il allait se briser.
Elle s’est écriée… Ils tuent mes bébés…
Seigneur, ayez pitié de nous…
 
Vision no 128, le 29 juillet 2008
 
Message de Notre Bienheureuse Mère à notre cénacle du mardi.
 
Mes enfants chéris
Je vous remercie de vous rassembler ici ce soir pour prier. Je remercie chacun de vous d’avoir répondu à mon appel. Vous êtes ici parce que je vous ai invités. Je vous ai appelés ici parce que je vous aime. Je veux que courriez dans mes bras grands ouverts. Je veux vous rassembler tous près de moi de manière à ce que je puisse vous amener à mon Fils Jésus. Vos prières font chanter mon cœur. J’éprouve une grande joie à entendre vos voix. Comme je vous aime.
Ce soir mon message est un message d’amour et de joie. Mon Fils Jésus vit dans votre cœur. Il vous aime par-dessus tout. Il entend toutes vos prières. Il ne vous abandonnera pas, et moi non plus. Je vous aime mes enfants et je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.

Merci Maman Marie.
Vision 127, le 15 mai 2008
 
Ce soir j’ai assisté à un cénacle du Père Gobbi à la Cathédrale St Paul à Saskatoon. Le père Geramiah, le représentant  du Mouvement Marial des Prêtres au Canada, a pris la parole. Quelle merveilleuse soirée.
 
Après la communion, j’ai eu une vision
 
Jésus a pris ma main gauche dans sa main droite et a dit "Viens avec moi" Il m’a conduite dans une grande pièce. Dans cette pièce, il faisait très chaud et, graduellement, il a fait plus chaud encore. La connaissance m’a été donnée que nous étions dans le Cœur Immaculé de Marie. Quel merveilleux sentiment; les parois de Son Cœur nous étreignaient et tout y était si calme et si sûr.
 A l’arrière de la cathédrale St Paul, il y a d’énormes fonts baptismaux avec de l’eau qui coule continuellement. Le son de l’eau coulant dans le bassin était dans ma vision mais comme en écho, palpitant et hypnotisant, et semblait plus fort qu’à l’ordinaire… (L’importance du Baptême)
 Merci mon Dieu pour cette merveilleuse vision.
 
Vision 126, le 22 avril 2008
 Notre Sainte Mère Marie a donné ce message à notre cénacle mardi soir.

  Mes enfants chéris, je vous remercie encore de vous rassembler en prière. Vos prières apportent beaucoup de joie à mon cœur.
 Ce soir je viens pour vous donner de l’espoir. Mes chers enfants combien je vous aime. Ne désespérez pas quand vous voyez toute la division et la souffrance dans vos familles et chez vos amis, dans vos villes et dans toutes les nations.
 Unissez vos préoccupations avec l’intercession de mon Cœur Immaculé.
 Ayez confiance dans mes prières. Je porte vos intentions au Père Éternel.
 Permettez à son plan de se dérouler. Accepter ses grâces et son amour. Ne vous découragez pas. Consacrez-vous et vos familles à mon Cœur Immaculé. Reposez=vous en sécurité dans mon Cœur.
 Je vous aime mes enfants. Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit
 Merci Bienheureuse Mère!
 
 
Vision no 125, le 20 mars 2008
 Ce soir jeudi Saint... après le service du soir, j’étais assise devant le Saint Sacrement. J’ai prié un moment, puis j’ai senti Jésus était là.
Je lui ai dit : Je t’aime Jésus !
 Jésus à répondu…je t’aime aussi mon enfant, merci de passer ce temps avec moi. Continue de dire à chacun combien je les aime. Dis-leur que je vis dans leur cœur. Ils n’ont qu’à être silencieux et calmes et ils entendront ma voix et sentiront ma présence.  Combien j’espère que chacun vienne à moi. Je veux guérir leur douleur, les consoler. Je veux leur montrer combien je les aime.
 Mon enfant, je te donne la paix en ce temps, comme je t’aime.
 
 

Vision no 124, le 6 mars 2008
 
Ce matin, je suis arrivée tôt à l’église St Mary pour rendre gloire à Dieu pour les grâces qu’il m’avait accordées. En priant, j’ai déposé sur l’autel toutes les personnes qui m’ont demandé des prières depuis le début de mon ministère.
 Il y a bien des années quand j’ai commencé à avoir des visions, j’avais fait la même chose (je fais cette prière assez régulièrement). A l’époque, j’avais vu un grand bol d’acier inoxydable rempli de boules de crème glacée de différentes saveurs. J’avais vu Jésus avec un arrosoir rempli de son Précieux Sang qui le versait sur les boules de crème glacée. On aurait dit un sundae aux fraises géant.
 Ce matin j’ai vu un énorme bol d’acier inoxydable sur l’autel, mais cette fois il n’était pas seulement énorme, il était plus grand que l’église. Je pouvais voir l’église de l’extérieur. Un bol à grande ouverture en forme d’entonnoir partait de l’autel et s’élançait vers le ciel ; il était rempli de boules de crème glacée de toutes les saveurs. Le bol était maintenu en place par le pignons de l’église. Le tout avait l’air très solide. J’ai vu une grande main (la main de Dieu) qui tenait la croix avec Jésus dessus. Cette main balançait la croix de façon à ce que des gouttes du Précieux Sang de Jésus tombent sur chaque boule. J’ai vu une colombe voler durant toute la scène.
Je me demandais comment les boules de crème glacée restaient si intactes et ne devenaient pas toutes molles (c’était très ensoleillé bien que très froid, - 28o mais je ne pensais pas au froid). Et pourquoi un bol d’acier inoxydable, pourquoi pas du plastique ou du verre ?
 La réponse m’est venue que le Saint-Esprit gardait les boules au froid et que le bol en acier inoxydable signifiait le pouvoir de la prière. Quand vous priez, vos mots sont blindés (le mot qui m’est venu à l’esprit) et ne sont pas facilement détruits.
 Je dois admettre que j’ai été surprise par cette vision car je n’avais pas eu ce genre de vision depuis longtemps.
 Je me sens particulièrement bénie cette semaine car j’ai reçu une bénédiction spéciale de Monseigneur le Cardinal Marc Ouellet qui était ici à Saskatoon, qui prêchait sur les Sacrements
 Loué soit le Seigneur!
 
 



Vision no 123, le 19 février 2008
 
A notre cénacle hebdomadaire
 J’ai reçu cette semaine quelques chapelets spéciaux, assez pour en donner à tous ceux qui viennent au groupe de prière. Je sentais que la Bienheureuse Mère était très contente de nous et je remerciais Notre Dame pour sa grande générosité pour ses bénédictions et ses grâces.
 
Vision :
 J’ai vu la Bienheureuse Mère aller vers chacune des personnes et placer ses mains sur sa tête en se penchant et en l’embrassant. Chacune recevait une abondance de son amour. Je n’entendais pas de mots mais ressentais un immense élan d’amour
 Merci Bienheureuse Mère !!
 
Vision no 122, le 12 février 2008
 
Le 12 février 2008 à notre cénacle hebdomadaire
La Bienheureuse mère à parlé :
Mes enfants bien-aimés
Je vous remercie de vous rassembler ici pour prier. Comme je vous aime.
Alors que vous commencez ce temps de privations, je vous demande d’unir vos sacrifices aux souffrances de mon fils Jésus alors qu’il marchait dans le désert durant 40 jours.
Je les présenterai à notre Seigneur et ces sacrifices produiront bien des fruits.
Comme à Lourdes, Je répandrai mes grâces sur vous et vos familles durant ce temps de carême.
Je vous demande de continuer à vous consacrer vous et vos familles à mon Cœur Immaculé. Vous y trouverez refuge, sécurité et paix. Je vous bénis tous avec tous les anges et saints au Ciel…au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.
Merci Bienheureuse Mère!!



Vision 121, le 15 janvier 2008
 
Le message qui suit a été donné a Carmen par Notre Sainte Mère durant la récitation du chapelet – Les mystères Lumineux
 
Mes enfants bien-aimés, je vous remercie de vous rassembler ici pour prier.  Cela me procure un immense plaisir d’entendre vos voix en prière. Ce n’est pas par hasard que vous êtes venus ici. J’ai invité chacun de vous. Je vous remercie d’avoir écouté mon appel.
 
N’ayez pas peur lorsque se réalise le plan de Dieu. Je vous consacre vous et vos familles à mon Cœur Immaculé. Ouvrez vos cœurs aux dons que l’Esprit Saint veut vous accorder. Plusieurs dons seront donnés prochainement. N’ayez pas peur. Dieu ne vous abandonnera pas et Ses dons sont accompagnés de Ses grâces.
 Restez fidèles à la prière, à la sainte Messe, à l’adoration, à la pénitence. Vous éprouverez des souffrances, des maladies, des épreuves, des pertes, des douleurs, ne perdez pas espoir.
 Offrez vos souffrances et unissez-les à celles de mon fils Jésus. Bien des fruits viendront de ces souffrances
 Mon cœur se réjouit chaque fois que vous vous réunissez pour prier. Je vous bénis tous au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
 
Vision 120, le 7 août 2007
 Pendant notre cénacle hebdomadaire,
 Mes précieux enfants
 Je vous remercie de vous rassembler encore une fois pour prier. Comme j’aime entendre le son de vos voix en prière. Chaque mot est comme une note dans une belle symphonie. Cela me réjouit énormément. Mon cœur est rempli de joie et je vous bénis vous et votre famille. Continuez à prier et à croire en mon intercession. Consacrez-vous à mon Cœur Immaculé. Je présente toutes vos intentions à la très Sainte Trinité et par eux je distribue beaucoup de grâces. Comme je vous aime. Je vous rassemble tous autour de moi et je ne vous abandonnerai jamais. Je vous bénis tous au nom du Père et du Fils et du Saint–Esprit Amen,
 
 
Vision 119, le 12 juin 2007
 
Pendant notre cénacle hebdomadaire
 Je vous remercie vous réunir encore une fois ce soir. Ce soir, je viens à vous en tant que Mère de la miséricorde. Mon Fils Jésus est mort sur la croix pour le salut du monde. J’ai pleuré au pied de la croix mon cœur était brisé. De ce même Cœur, mon Cœur Immaculé, je vous envoie beaucoup de grâces. Ouvrez vos cœurs et laissez-les se remplir de mon amour. Mon Fils et moi-même entendons toutes vos prières. Je garde toutes vos intentions dans mon Cœur Immaculé.
Pendant cette saison de miséricorde, soyez assurés que des grâces supplémentaires sont versées sur vous. Comme je vous aime. Vous êtes mes enfants, mes si précieux, enfants. Croyez en mon Cœur Immaculé, en mon amour et en l’infini miséricorde de mon Fils. Je vous bénis tous au nom du Père et Fils et du Saint-Esprit. Amen.
 
 
Vision 118, le 5 juin 2007
Pendant mon cénacle hebdomadaire,
Mes enfants bien-aimés
Merci de vous unir en prière encore ce soir. J’aime entendre vos voix quand vous priez. Je bénis chacun de vous et particulièrement ceux qui viennent de loin. En ce temps, je vous implore de vous consacrer vous et les gens que vous aimez au Sacré-Cœur de mon Fils Jésus. Croyez en Son amour pour vous. Placez chaque membre de votre famille dans la miséricordieuse protection de Son Cœur. Là, vous trouverez ce dont vous avez besoin…Sa divine miséricorde resplendira sur vous et vous serez en paix.
N’ayez pas peur, croyez en Sa miséricorde. Mon Fils et Moi nous vous aimons tant. Nos cœurs débordent d’amour pour chacun de vous.
 Je vous bénis de tout mon cœur, mon Cœur Immaculé, au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. 
  Merci  Sainte Mère.
Vision 117, le 1 mai 2007
 
Pendant notre cénacle hebdomadaire
 Mes précieux enfants
 Je vous remercie de vous unir encore en prière. Je viens à vous aujourd’hui, le premier jour du mois de mai, en tant que Notre-Dame de Fatima.
Je viens aussi accompagnée de mon époux terrestre, Joseph qui vous aime comme il aime Jésus. Demandez son intercession, Jésus ne peut refuser ses demandes. Ayez confiance en lui. Ensemble, nous déversons des grâces sur vous et les vôtres comme un baume. Ces grâces sont comme un écran de protection, de confort, d’amour. Acceptez ces grâces dans votre cœur. Combien nous vous aimons Joseph et moi.
 Vous êtes nos précieux enfants. N’ayez pas peur. Nous ne sommes qu’à une pensée de vous. Nous vous bénissons au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit . Amen
Vision 116. Le 3 avril, 2007
Mardi au cenacle...
Mes chers enfants,
Comme je vous aime ! Je vous remercie de vous unir en prière. Votre fidélité touche mon cœur, votre unité me rend heureuse. Je vous bénis aujourd'hui pour cette même fidélité. Je répands des grâce sur vous et vos suppliques. Tout comme une chute d'eau nettoie ce qui est sur son chemin, mes grâces vont descendre sur vous et emporter ce qui n'est pas nécessaire. Il ne restera que ce dont vous avez besoin. J'intercède pour tous mes enfants. Continuez d'unir vos prières aux miennes. Je les présente à Jésus en lui demandant de les placer dans son Sacré Cœur. Je vous aime, mes enfants, ne craignez pas et croyez en mon intercession.
Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
 
Merci Maman Marie…
 
 
Vision 115. Le 23 février 2007
Ce matin, j'ai offert ma messe pour toutes les personnes qui m'ont demandé de prier pour elles. à l'Offertoire, j'ai mentionné tous les fardeaux portés par les gens et je les ai tous offerts à Dieu.
Vision…
J'ai vu des milliers d'anges qui marchaient vers l'autel ; certains avaient une légère charge alors que d'autres portaient de très lourds fardeaux ; ils déposaient leur charge sur l'autel et s'éloignaient, mais restaient autour de l'autel. Des milliers d'anges entouraient l'autel, des rangées et des rangées, chacune plus haute que la précédente, et ils levaient les mains vers Dieu en chantant Hosanna au plus haut des Cieux. Ils sont restés jusqu'à la Consécration. Je ressentais en chacun d'eux une joie et un émerveillement mêlé de respect, comme si cela avait été un grand honneur d'être là en ce moment.
Louange à Dieu, Roi d'Éternelle Gloire !
Vision 114 Le 23 janvier 2007
Mardi à notre cénacle
 Mes chers enfants, combien je vous aime. Je vous remercie de vous unir dans la prière. Votre fidélité touche mon cœur et votre unité me donne la joie au cœur.
 Je vous bénis aujourd’hui pour cette même fidélité. Je déverse des Grâces sur vous et sur vos intentions. Tout comme une chute d’eau lave ce qui est sur son chemin, mes Grâces lavent ce qui n’est pas nécessaire pour ne laisser que ce dont vous avez besoin.
 J’intercède pour tous mes enfants. Continuez d’unir vos prières aux miennes. Je les présente à Jésus et je Lui demande de les mettre dans Son Sacré Cœur.
 Je vous aime mes enfants, n’ayez pas peur et croyez en mon intercession.
 Je vous bénis tous au Nom du Père et du Fils et Saint-Esprit
 Merci Maman Marie…
 
 
 Vision 113, le 9 janvier 2007
Mardi à notre cénacle hebdomadaire (Groupe de prière Notre-Dame-de-Grâce)
Mes enfants chéris, je vous remercie de vous rassembler encore pour prier par cette nuit froide. Cela réchauffe mon Cœur d’entendre vos voix unies dans la prière.
Aujourd’hui, je vous accorde une paix intérieure. Croyez en mon intercession, quand vous aurez confiance, vous n’aurez plus peur.
Ainsi, mes enfants, n’ayez plus peur, ne soyez pas inquiets, j’intercède pour toutes vos intentions, je place chaque prière dans mon Cœur Immaculé. C’est l'endroit le plus sûr. J’emmène vos intentions à Notre Père Céleste par le Cœur Sacré de mon Fils, Jésus. Croyez qu’Il reçoit ces intentions avec AMOUR et MISÉRICORDE.
Continuez à prier, soyez en paix. Rappelez-vous combien je vous aime. Soyez en paix dans votre cœur. Laissez le Saint-Esprit vous guider et faites-lui confiance…
Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
Merci Maman Marie !
 



 
Vision 112, le 12 décembre 2006
 
Mes enfants chéris, je viens vers vous ce soir avec la joie au Coeur alors que vous reconnaissez et honorez Votre Dame de Guadalupe. Comme j’aime entendre vos voix unies dans la prière. Je veux que vous sachiez tous qu’aucune prière ne se perd ; mais que par vos suppliques, je répons à vos prières pour mes petits bébés innocents.*
 
*Beaucoup de faveurs et de grâces seront accordées à vous et à vos familles. Comme je vous aime, comme je chéris chacun de vous, vous êtes si précieux à mon Fils Jésus et à moi; et pendant ce temps de l’Avent où vous vous préparez pour la naissance de mon Fils, je vous bénis tous au Nom du Père et du Fils et Saint Esprit.
 
*Pour ceux qui étaient là, je suppose que c’est une répétition, mais pour tous ceux qui n’y étaient pas, j’ai reçu ce message pendant le cénacle mardi dernier.  Dieu soit loué !!
Vision 111, le 18 octobre 2006
 
Mardi matin, à l’extérieur de l’église St James à Medjugorje
 
Vision
 
J’ai vu le ciel s’ouvrir, la Sainte Mère est descendue sur un nuage.
 
Elle a dit…Mes chers enfants, je vous remercie d’être venus ici ensemble. Je vous donne beaucoup de grâces; vous ne serez conscients que bien plus tard de certaines. Des grâces d’amour et des grâces d’espérance pour vous et pour vos familles. Je vous aime mes enfants. Soyez en paix à partir de ce jour. Dites à vos proches que nous, Jésus votre Sauveur et moi, votre mère aimante, vous aimons. Soyez en paix dans votre cœur, dans vos familles, dans vos villes, dans votre pays. Je vous aime tous. Vous êtes dans mon Cœur Immaculé.
 
Merci Sainte Mère!
 
Vision 110, le 11 juillet 2006
Durant la messe, ce matin pendant l’Offertoire, j’ai placé mes enfants et les enfants de tous ceux qui m’ont demandé des prières depuis le début de mon ministère sur l’autel et j’ai prié pour eux.
Vision...
J’ai vu l’Esprit Saint descendre soudainement sur l’autel pour le voir ce changer en un grand jardin blanc. J’ai vu des brins d’herbe pousser, certains plus vite que les autres, d’autres étaient plus grands et plus larges mais tous poussaient. L’ensemble formait un tableau très caractéristique : une surface blanche couverte de brins d’herbe…à nouveau, j’ai vu l’Esprit Saint descendre sur l’autel…Puis, j’ai vu une grande faux, (pour couper l’herbe) j’ai senti que la Sainte Trinité attendait que la faux récolte chaque brin.
Continuez de prier pour vos proches, ils sont en sécurité entre les mains de Jésus et de Marie.
Vision 109, le 9 juin 2006
En entrant dans l’église, vendredi matin, j’ai dit à Jésus…Je t’amène mon mari, mes enfants, mes parents, ma famille, mes amis et tous ceux qui m’ont demandé des prières depuis le début de mon ministère. Je les place tous dans Ton Sacré Cœur
Vision…
J’ai vu une porte dans le Cœur de Jésus. J’ai ouvert la porte de Son Cœur pour y placer tous ceux pour qui je priais. à l’intérieur, il y avait une chaude lumière brillante, invitante, même attirante. Jésus a dit…amène-les tous à moi et je ferai briller ma Lumière de Paix sur eux, place-les sur mon autel Eucharistique et je ferai briller ma Lumière d’Amour sur eux, place-les au Pied de Ma Croix et je ferai briller ma Lumière de Miséricorde sur eux…Ne le sais-tu pas? Vous êtes tous miens et je vous aime….
Merci Jésus !!!
 
 
Vision 108, le 12 mai 2006
Une amie, Denise, avait organisé une réunion de prières dans l’une des écoles primaires de la ville. Elle enseigne à cette école et comme elle est membre de notre groupe de prières, j’ai encouragé les gens à assister et à appuyer cet effort. Denise avait fait en sorte que toutes les classes viennent à différents moments pour prier les 1000 Je vous salue Marie aux intentions des enfants et de la communauté. Elle avait décoré la bibliothèque avec des toiles de fond blanches et des statues de Marie et de Jésus. Elle avait aussi tamisé la lumière et allumé des chandelles pour inviter au respect. J’étais impressionnée par la conduite des enfants et des professeurs, même le principal et d’anciens professeurs sont venus pour de longs moments.
J’ai eu une vision….
J’ai vu un très grand parapluie recouvrant l’école. Il pleuvait uniquement sous le parapluie. Les gouttes étaient petites et à première vue semblaient être de fines gouttelettes mais en regardant de plus près j’ai vu qu’elles étaient de petites perles. A certains moments, les gouttes de perles ressemblaient à des torrents de pluie.
 (Maman Marie répandait une pluie de grâces infinies sur ces enfants et sur la communauté de l’école).
 
 Vision 107, le 18 avril 2006
 
Tout en priant les mystères glorieux à notre Cénacle (que nous appelons maintenant Notre-Dame de Grâce, Mère de Miséricorde) je récitais le chapelet et au moment du 3e mystère, la descente de l’Esprit Saint, j’ai demandé les DONS de l’Esprit Saint. J’ai eu une vision…
Tout le groupe priait le rosaire dans une pièce qui m’était inconnue ; on m’a fait savoir que c’était la Chambre haute. Il faisait très chaud et étouffant et malgré cela, tout le monde avait les yeux fermés et priait avec ferveur. J’ai senti une brise fraîche autour de moi, c’était si agréable et rafraîchissant que j’ai ouvert les yeux pour voir des langues de feu au-dessus de chaque personne dans la pièce. Certaines flammes étaient très grandes et d’autres très petites, certaines étaient bien au-dessus de la tête, d’autres très près (assez pour les brûler).
”Viens Esprit Saint, par la Puissante Intercession du Cœur Immaculé de Marie, Ton Épouse Bien-Aimée“
Vision 106, 18 janvier 2006
 
Je suis allée adorer le très Saint Sacrement ce soir. J’ai prié pour ceux qui m’avaient demandé de prier pour eux.
 
Message de Jésus :
 
”Ma fille bien-aimée, comme je t’aime. Je te remercie de venir passer du temps avec moi. Combien j’apprécie ta compagnie. Je t’aime tellement, tu es comme une étoile scintillante dans le ciel de mon cœur. Je n’ai qu’à te regarder et ça me fait sourire. Je sais que tu ne comprends pas l’amour que j’ai pour mes enfants. Mon amour est pur, mon amour est miséricordieux, mon amour est infini. Mon amour est Divin!
 
Je te remercie pour tout ton travail. J’apprécie la façon dont tu honores ma Mère bien-aimée. Je te remercie t’attirer autant de monde vers ma Mère.  Quand ils vont vers elle, ils vont vers moi. Quand ils la prient, ils me prient. Quand ils l’aiment, ils m’aiment. Elle est ma Chair et mon Sang et la dispensatrice de nombreuses grâces.
 
Console-toi et n’aie pas peur. Je te garde très près de mon Cœur. Je te serre toujours dans mes bras. Je suis ta force. Compte sur moi. Je ne t’abandonnerai jamais et bien des gens seront guéris et consolés par tes mains. Merci d’être une servante obéissante“
 
Vision 105, le 17 décembre 2005
En réponse à la demande de Notre Sainte Mère de jeûner et de réciter le chapelet de la Divine Miséricorde et les Mystères douloureux, j’ai invité quelques personnes à venir prier ici, dans le garage. J’ai été surprise quand  60 personnes se sont présentées.
Durant la prière :
Notre Sainte Mère a dit…
”Mes enfants chéris, mon Cœur est submergé de joie quand je vous vois venir en aussi grand nombre; mon Cœur déborde d’amour pour vous qui avez répondu à mon appel par une journée si froide (il faisait – 25 degrés Celsius). 
Vous ne pouvez savoir combien de grâces je vous accorderai à vous et vos familles. Combien je vous aime…vous m’êtes si chers.
Aujourd’hui je vous donne la grâce de la disposition; Je prépare votre cœur à la venue de mon Fils Jésus à Noël. Je prépare votre cœur pour tout ce qui vient. N’AYEZ PAS PEUR mes tout petits, je vous rassemble vous et les vôtres sous le protection de Mon Cœur Immaculé. N’ayez pas peur, mes tout petits, sachez que je vous aime plus que vous ne pouvez l’imaginer.
Aujourd’hui vous avez touché mon Cœur et mes larmes se sont changées en  larmes de joie. Je n’oublierai pas votre altruisme de ce jour. Souvenez-vous toujours que je vous tiens par la main et que je vous conduis vers mon Fils Bien Aimé Jésus.
Je vous remercie d’avoir fait chanter mon Cœur ce matin et je vous bénis au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.
 
Marie, Votre mère qui vous aime. “
 
 
Vision no 104,  20 novembre 2005
 Pendant les 1000 “Je vous salue Marie” 
 Locution
Mes précieux enfants, je vous remercie de vous rassembler encore une fois pour prier. Mon Cœur Immaculé se réjouit d’entendre vos voix. Les anges dans le Ciel s’unissent à vos prières et Mon Cœur entend vos suppliques. Aujourd’hui, je demande que vous priiez pour tous mes enfants, spécialement ceux qui sont perdus. Mon Cœur est transpercé chaque fois que l’un d’eux est perdu. Il y a de la dureté, de la haine, de la violence dans leur vie et leur âme est fermée à l’amour que mon Fils a pour eux. Par vos prières et vos sacrifices, leur cœur fondera, leur haine se transformera en amour et ils reconnaîtront cet Amour Divin.
Je vous remercie de votre persévérance et je vous bénirai vous et vos familles abondamment, au-delà de vos attentes car je ne me laisserai pas dépasser en générosité.
Je vous aime mes précieux enfants, je tiens chacun de vous dans mes bras; si vous méditez, vous sentirez ma présence.
Je vous bénis tous au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit
Amen
Marie, Votre Mère qui vous aime….
 
 
Vision 103, le 22 septembre 2005
 
Pendant que nous récitions les 1000 “Je vous salue Marie” :
J’ai décidé de placer une image de Notre-Dame de Fatima sur notre petit autel et d’allumer un cierge en disant : Notre-Dame de Fatima, c’est votre journée aujourd’hui !
Quand nous avons commencé à prier, une femme est entrée et m’a chuchoté à l’oreille qu’elle avait été à Fatima en décembre et qu’elle avait ramené un peu d’eau bénite.  Elle m’a donné une petite bouteille. Je me suis dit : Formidable! à la prochaine pause, je vais bénir tout le monde avec cette eau bénite, ce que j’ai fait en disant… ”Je vous bénis avec cette eau bénite de Fatima et je demande à Notre Sainte Mère de vous bénir et de vous montrer combien elle vous aime!“
 
Environ 20 minutes plus tard…
Marie dit
“Mes enfants bien-aimés, c’est avec un débordement d’amour que je m’adresse à vous aujourd’hui alors que vous avez fait tant d’efforts pour vous rassembler pour prier malgré vos horaires chargés, vos vies bien actives et même vos maladies. Je vous remercie.
Ce n’est pas un hasard si mon image se trouve devant vous, je viens vers vous en tant que Votre Dame de Fatima et en plus des grâces que vous avez reçues aujourd’hui, j’ai fait une empreinte de mon Cœur Immaculé dans votre propre cœur.  Vous n’avez qu’à regarder dans votre cœur, je serai toujours là.
 
Comme je vous aime, je vous comble de grâces, des grâces dont vous avec besoin dans ces temps de turbulence. N’ayez pas peur! Je suis avec vous et là où je suis, mon Fils vit aussi.
 
Je vous bénis tous au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.“
 
Marie, votre maman qui vous aime…
 
 
Vision no 102, 14 juin 2005
 
Montréal, (Maison privée)
 
Quand je parle à mon père de toutes les souffrances du monde il dit souvent que nous sommes dans une vallée de larmes comme dans le Salve Regina (Salut, ô Reine,)
 
Pendant que nous priions le chapelet ce matin, j’ai eu une vision…
 
Vision…
J’ai vu la Vallée de Larmes, une immense vallée remplie de millions de gens. Tout le monde souffrait et pleurait abondamment, les larmes remplissaient la vallée et chacun tentait de rester la tête au-dessus du niveau des larmes. J’ai vu la Sainte Vierge Marie marcher autour de nous. Dans la manche de son manteau, elle transportait des bouées de sauvetage en forme de cœur. (Elles étaient d’un rose cendré). La Sainte Vierge lançait une bouée à ceux qui priaient, l’invoquaient ou tendaient les bras, et ils pouvaient se laisser aisément supporter sur ce flotteur. Malheureusement, ceux qui ne l’invoquaient pas se noyaient dans leurs propres larmes.
 
Maman Marie a beaucoup de grâces à donner, nous n’avons qu’à le demander. Elle ne refuse jamais de nous aider.
 
Gloire à Dieu!
 
Vision no 101,
28 mai 2005
En priant les 1000 Ave…
Vision …Je nous ai vus placer nos intentions dans un grand récipient.
 Le récipient s’est précisé, et j’ai vu que c’était le Cœur Immaculé de Marie.
 Marie a dit : Merci de vous réunir encore pour prier pour toutes vos préoccupations. Je vous invite à apporter dans mon Cœur vos peurs, vos maladies, vos intentions, mais emporter aussi dans mon cœur immaculé vos enfants, vos parents, vos amis et tous ceux pour qui vous priez.
 Je verserai d’abondantes grâces sur chacun d’eux et je les présenterai à Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit.
Combien j’aime entendre vos voix unies en prière. Cela réchauffe mon Cœur, et je vous remercie du plus profond de mon Cœur Immaculé.
 Je vous bénis tous au nom de mon fils Jésus.
 
Marie
 
Vision no 100,
le 9 avril, 2005
En priant les 1000 Ave…
Message de Marie…
Mes chers enfants, comme je me réjouis d’entendre vos voix unies en prière. Vous avez tous été invités à vous réunir ici aujourd’hui, et malgré toutes vos occupations, vous avez répondu. Comme je vous aime. Vous ne pouvez savoir combien de grâces j’accorde aujourd’hui à vos familles et à ceux que vous aimez.
Donnez toutes vos angoisses et vos peurs au Sacré-Cœur de Jésus, Il transformera vos pleurs en joie. Comme nous vous aimons, mon Fils Jésus et Moi.
Continuez en union de prière. N’ayez pas peur. Je vous porte en sûreté dans mon Cœur Immaculé.Je vous aime mes chers enfants et je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit…. Soyez en Paix.
Marie.
 
 
Vision no 99, 
le 14 septembre 2004
 
En récitant mon rosaire ce matin à l’église St. Mary…
 
Vision…
 
J’ai vu la Sainte Vierge Marie assise dans un pré sur une petite colline. Sa robe (d’un bleu pâle) s’étalait jusqu’au bas de la colline. Nous étions tous assis sur sa robe comme sur une nappe à pique-nique. On nous avait tous remis une petite assiette (du genre polystyrène). L’homme qui nous les avait remises s’avéra être Jésus.  Il ressemblait à un homme comme les autres et avait passé presque inaperçu. (Sauf pour quelques-uns d’entre nous qui L’avions reconnu). Après avoir distribué ces assiettes, Il est allé vers Sa mère et Il est resté à ses côtés en nous faisant face. Soudainement, Il était sur la croix, regardant vers nous. Il saignait abondamment et les gouttes de sang tombaient dans nos assiettes. Nous avons alors réalisé que l’assiette était l’hostie, le pain, Son Corps et Son sang était sur le Pain.
 
à la fin de la vision, nous étendions tous nos bras vers Jésus, nous étions tous à genoux sur la robe de Marie, nous avions tous l’air d’être en extase.
 
Vision no 98,
le 21 mai 2004
 
A Toronto, en récitant le rosaire devant la statue de Notre-Dame de Fatima;
 
VISION…
 
J’ai vu chapelet après chapelet reliés ensemble comme une grande chaîne qui entourait la terre. On aurait dit une ceinture autour du globe, avec une extrémité. J’ai vu la Sainte Vierge Marie prendre cette extrémité et tirer dessus… En tirant, la chaîne de chapelets s’est resserrée et j’ai vu les esprits malfaisants expulsés de la terre. C’était comme s’ils ne pouvaient plus supporter d’y rester.
 
Je crois qu’en récitant le rosaire, le Cœur Immaculé de Marie triomphera. Récitons le rosaire.
 
 
Vision no 97
le 30 avril 2004
Après avoir parlé la semaine dernière, j’ai réfléchi un peu et j’ai pensé que peut-être je devrais écourter ma présentation de façon à parler un peu  plus des guérisons et un peu moins des sacrements, du péché et de Satan. Ainsi, la conférence serait plus courte. Mais je n’étais pas certaine de mon idée.   
Songe…
 
Je rentre dans une église pour y prier; des travailleurs de la construction sont en train d’abattre un mur car des travaux de rénovations sont en cours. Je m’agenouille non loin des travaux et au moment où le mur s’écroule, j’aperçois quelque chose qui tombe du mur et roule vers moi. Les ouvriers ne remarquent rien. Je ramasse ce qui à tout l’air d’être un contenant tubulaire, je l’ouvre, et des plans de bâtiment glissent de l’étui. Ces plans sont les originaux pour la construction de l’église. Je les examine, ils sont extraordinaires, très ornés, tout à fait magnifiques. Je m’aperçois que l’église n’a pas été construite selon ces plans et un sentiment d’urgence s’empare de moi : il faut que je prévienne le clergé que les plans n’ont pas été respectés.  Le père Denis est là avec un autre prêtre; je leur montre les plans en mentionnant qu’ils n’ont pas été respectés. Le père Denis dit qu’il est vrai que les plans n’ont pas été suivis et il insiste vivement pour que je prévienne la population, que lui ne peut rien faire car il a les mains liées, mais que je dois absolument prévenir tout le monde. Un autre prêtre me dit de mettre ces plans (de bâtiment) de côté et de ne pas m’en faire, que les gens ne les voudraient pas ainsi de toute manière et que la nouvelle façon moderne est meilleure. Le père Denis prend les plans et me pousse dehors en disant…cours avec, ne laisse personne t’arrêter… Pendant qu’il me donne ces instructions, un prêtre vêtu de haillons rouges montant un cheval noir galope vers nous. Le père Denis s’empresse de me cacher sous un bloc de béton (à cause de la construction en cours) et détourne l'attention du cheval et de son cavalier. Bien qu’ils s’approchent très près et que j’aie très peur, je n’ai aucun mal et les plans sont en sécurité. Le danger passé, il m’aide à sortir et, le contenant bien serré sous mon bras droit, il me dit de courir.
 
Tout en courant, je me réveille…
 
Vision no 96
le 24 février 2004
Ce soir au cénacle, nous étions 60 en tout. En faisant notre communion spirituelle, j’ai demandé à Jésus de venir spirituellement dans mon cœur…En disant ces mots, j’ai vu le cœur de chacun des communiants s’ouvrir à Jésus,  il nous a remplis de son Précieux Sang, notre propre sang et le Sien étaient mélangés comme lors d’une transfusion. Nous ne formions plus qu’un avec Lui. J’étais complètement submergée par mes émotions.
 
 
Vision no 95
  le 11 janvier 2004
Le 9 janvier, vendredi dernier, un groupe d’entre nous est allé à Regina pour assister à la Conférence du Père Doucette sur la prière contemplative. C’était merveilleux et instructif et c’est pour notre plus grand plaisir que nous l’avons rencontré. Un saint homme véritablement simple. Ma fin de semaine a été enrichissante, vous ne pouvez pas savoir. Le samedi dans l’après-midi, je me suis assise devant le Saint Sacrement bien déterminée à contempler la face de Jésus. J’ai fermé les yeux et je me suis concentrée sur une image de Jésus que j’aime et j’ai essayé très fort de contempler l’amour que j’ai pour lui. Je me répétais sans cesse "Jésus, j’ai confiance en toi!"
Vision : Je me suis vue sur une haute falaise. Il y avait un chemin étroit devant moi. Je me trouvais soudainement dans un fauteuil roulant et Jésus le poussait le long du chemin. Le chemin était très étroit et il y avait un escarpement des deux côtés. Des roches, des cailloux et des nids de poule se trouvaient ça et là. Jésus s’est mis à courir, le chemin était cahoteux, des roches et des cailloux tombaient du chemin et je pouvais les entendre rebondirent sur les parois des falaises en dessous de nous. Le chemin s’est rétréci au point où il n’y avait assez d’espace que pour une paire de roues. Nous allions si vite, les cheveux de Jésus et les miens flottaient au vent. Je m’accrochais à la vie. Mes yeux étaient grands ouverts,  ma figure était stressée, mes doigts étaient blancs de m’être accrochée si fort. Jésus, pour sa part, n’avait aucune crainte et avait le pied sûr. Je le sentais à l’aise et d’une certaine façon, il y trouvait du plaisir. En fin de compte, le chemin s’est élargi, la surface s’est dégagée et les escarpements ont disparu. Jésus a rapidement retourné le fauteuil roulant et il me faisait face. Il m’a dit calmement "Tu peux toujours me faire confiance."
 
Vision no 94
 le 6 janvier 2004
On a repris notre Cénacle hebdomadaire hier soir. C’était très beau, pendant que l’on récitait le rosaire, j’écoutais chacun des mots, combien tout le monde priait avec tant de ferveur.
Vision : J’ai vu le Cœur Immaculé de Notre Mère Marie. Il battait au rythme de nos paroles, il semblait grossir et palpiter pendant que l’on priait. Il s’est engorgé comme d’un amour irrésistible qui le remplissait
 (à cause de nous, elle avait la joie au Cœur) Merci Notre Mère Marie.
 
 
Vision no 93
 le 21 novembre 2003
à l’église St Mary ce matin j’ai eu une vision juste après la consécration. J’ai vu un petit ruisseau de sang (environ 2 pouces de large) descendre de l’Autel et couler le long de l’allée. En passant à côté de chaque banc, j’ai vu un filet de sang couler de chacune des personnes dans l’église. Le sang venait de nos épaules, un peu de nos genoux; différentes parties de notre corps saignaient et le sang rejoignait celui descendant l’allée.  Ils se sont rejoints (le sang de nos corps et celui de l’allée)  grossissant un peu le ruisseau de sang de l’allée, et il devenait de plus en plus large en s’approchant du le fond de l’église.
(Si on avait regardé la scène du haut de l’église, on aurait dit un tronc d’arbre avec beaucoup de branches. D’une certaine façon, avec nos souffrances, nous faisons tous partie de la rédemption.) 
 
 
Vision no 92
le  27 août 2003
 
Lors de notre cénacle, hier soir, j’ai demandé à tous ceux qui avaient le cancer de venir en avant pour que l’on puisse prier sur eux. J’ai demandé que Jésus verse son Précieux Sang sur eux pour les guérir.
 
Pendant que je priais, j’ai eu une vision…
 
J’ai vu Jésus, crucifié. Il nous regardait de la croix avec de l’amour dans les yeux, ses plaies m’étaient très visibles. Tout à coup, il a volontairement ouvert toutes ses plaies (en même temps) et le sang s’est mis à couler de chaque plaie. Il a dit,  "Voyez comme je vous aime, j’ai pris tout le poids de votre fardeau sur mes épaules".
 
 
…par ses plaies, nous sommes guéris…
 
 
Vision no 91
le 24 juin 2003
Ce soir au Cénacle, nous étions beaucoup. (J’ai eu à déménager dans le garage en raison des 50 à 60 personnes qui viennent régulièrement). Tout en priant le rosaire…
Vision
J’ai vu la Sainte Vierge Marie, elle était entourée de fleurs, (ce sont les prières qui montaient jusqu’à elle.) Il y avait des roses de toutes les couleurs. Elle a pris une rose et a soufflé dessus. Les pétales sont revenus vers nous mais beaucoup plus grands qu’ils ne l’étaient auparavant.
Je crois que ce sont des grâces que l’on reçoit par son intercession quand on prie le rosaire.
 
 
 
 
Vision no 90
le 2 mars 2003
Ce soir, en priant, j’ai vu un petit filet de sang qui coulait par terre. J’ai vu la Sainte Vierge Marie, à genoux, sous le grand arbre de prières. Elle creusait dans la boue et a finalement mis au jour une grande racine de cet arbre. Le filet de sang provenait de Jésus sur la Croix, de ses mains, de ses pieds et de son côté. Le sang coulait jusqu’à la racine et la nourrissait. La racine grandissait et palpitait.
Je crois que la chose la plus importante que nous puissions faire dans ce monde pour nourrir notre foi est de consommer Jésus dans la Sainte Eucharistie. Son Corps, son Sang, son Esprit et sa Divinité. Loué soit Dieu!!!
 
 
 
Vision no 89
 le 20 décembre 2002
Ce soir, pendant que l’on priait, j’ai demandé à Dieu de faire grandir encore plus cet arbre …
Vision…
J’ai vu les cieux s’ouvrir au-dessus de l’arbre et (comme une forte pluie) J’ai vu des gouttes d’or tomber directement sur l’arbre. Des gouttes tombaient sur chaque feuille.
Dieu bénit tous ceux pour qui l’on prie. Merci et Gloire à DIEU!
 
 
 
Vision no 88
 le 17 décembre 2002
Toute la journée, on a cherché d’autres noms de famille à ajouter à ce grand arbre que j’ai décrit dans la vision no 89. On en a trouvé beaucoup de nouveaux  et des gens ont même envoyé des courriels pour que j’ajoute leur nom à ce grand arbre.
Ce soir pendant que l’on priait, j’ai fait mention de tous ces noms, et j’ai revu l’arbre que j’avais déjà vu.
Vision…
Partant des branches déjà très grandes, beaucoup, beaucoup de nouvelles branches avaient poussé. L’arbre s’élevait maintenant au-delà des nuages.
 
 Vision no 87
le 16 décembre 2002
Comme certains d’entre vous le savent, à la fin octobre, mes parents ont emménagé chez moi pour l’hiver. Mes parents sont très pieux et chaque soir, en plus de toutes leurs prières et des miennes, nous prions pour la santé de notre famille et pour la conversion de toutes les familles que nous connaissons, mais aussi pour tous ceux qui viennent ici, tous ceux qui appellent ou demandent des prières par courriel. (Ce qui inclut des milliers de personnes.)
Ce soir en priant pour les arbres généalogiques de toutes ces personnes j’ai vu…
Un très gros arbre avec des centaines de branches, chaque branche avait des centaines de feuilles. J’ai senti une brise (LE SAINT-ESPRIT) et toutes les feuilles ont bougé. Elles se sont tournées d’un même côté. J’ai regardé et elles étaient tournées vers Jésus.
Merci Jésus.
 
 
Vision no 86
 le 7 décembre 2002
On était en train de réciter 1000 Je vous salue Marie en l’honneur du Cœur Immaculé de Marie.
 Marie a dit :
 Mes précieux enfants, comme les anges se réjouirent le jour où j’ai été conçue dans le sein de ma mère, je me réjouis aujourd’hui en entendant vos prières. Je vous remercie de me mettre la joie au Cœur.
 Je vous supplie aujourd’hui de prier et de jeûner pour la paix dans le monde. Mon adversaire travaille très fort pour détruire tout ce qui est bon dans le monde.
Comme vous le savez, mon Cœur Immaculé triomphera par les prières de mes petits enfants qui me sont consacrés. Comme j’ai besoin de vous! Comme je vous aime! Mon Cœur déborde d’amour pour vous.
 Ne vous découragez pas, au contraire, croyez en l’amour que j’ai pour vous. Je ne vous abandonnerai pas. Ouvrez vos cœurs aux grâces que j’accorderai à vous et à vos familles.
 Je vous bénis au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.
 
Vision no 85
 le 5 octobre 2002
Mon amie Marie Claire avait l’habitude de tenir une séance de prières chaque mois, on y priait 2000 Je vous salue Marie. On récitait 100 Je vous salue Marie par 20 intentions. C’était très beau, mais ça prenait beaucoup de temps (environ 9 heures). Son mari est tombé malade il y a quelques mois, et elle a dû cesser cette longue journée de prière. Cet automne, je lui ai suggéré que l’on pourrait peut-être réciter 1000 Je vous salue Marie en priant 50 Je vous salue Marie pour chaque intention. Le 5 octobre, on tenait la première journée de prière.
Locution de Marie
Mes très précieux enfants, comme je me réjouis d’entendre vos voix réunies à nouveau. Mon cœur déborde d’amour pour chacun de vous. Je vous rassemble tous dans la sécurité et sous la protection de mon Cœur immaculé. Ne vous en faites pas pour tout ce qui arrive dans le monde. N’ayez pas peur. Je vais  protéger ceux qui me sont consacrés.  Continuez de prier pour la conversion des pécheurs et priez pour que la Volonté de Dieu soit faite…Que sa Divine volonté soit faite sur la terre comme au ciel! N’ayez pas peur… je suis avec vous, je tiens chacun de vous dans mes bras, comme j’ai tenu Jésus quand il était enfant. Devenez comme des enfants, courez vers moi à tout moment, mes bras seront toujours ouverts pour vous recevoir. Je vous réconforterai, j’essuierai vos larmes, je vous embrasserai sur les joues et je vous tiendrai près de mon Cœur. Je vous remercie de vous rassembler aujourd’hui et je vous exhorte à continuer à prier et à jeûner, et je porte toutes vos intentions à Notre Père Céleste.
Priez pour mon Fils Jean-Paul II. Son fardeau est lourd. Il a fait beaucoup de bonnes choses bien qu’il ait eu beaucoup d’oppositions. Le Malin travaille particulièrement fort pour son abdication. Soyez assurés que je le garde près de moi.
Fortifiez-vous en demeurant fidèles aux sacrements, spécialement à la Sainte Eucharistie et à la Réconciliation, en vous consacrant tous les jours, vous et ceux que vous aimez à mon Cœur Immaculé. Je vous inonde de nombreuses grâces, vous et chaque membre de vos familles, et je vous béni au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Je vous aime mes enfants.
 
Vision no 84
le 19 septembre 2002
 
Vision de Jésus,
 
L’été a été particulièrement difficile pour ma famille et moi-même. Cette semaine, j’ai suis allée passer un moment avec Jésus au Saint Sacrement. Je voulais lui donner mon fardeau. J’ai récité le chapelet de la divine Miséricorde bien des fois.
 
Vision : J’ai vu Jésus assis sur une souche, sous un gros arbre ombragé. Il portait une longue tunique gris beige. Je me suis approchée de lui à sa gauche et me suis agenouillée à ses côtés. Je lui ai dit que je lui apportais tous ces problèmes – que je ne pouvais pas les résoudre par moi-même et que j’avais besoin d’aide. (Je les ai placés sur ses genoux)…Son bras gauche s’est étendu pour m’approcher de sa poitrine. Ma tête était sur son Cœur, je pouvais entendre ses battements de Coeur… Immédiatement, j’ai été remplie d’une paix et d’une tranquillité extrêmes.  Merci Jésus !!!
 
 
Vision no 83
le 2 juillet 2002
à notre cénacle marial ce soir, en priant le chapelet de la Miséricorde, j’ai vu nos problèmes, nos anxiétés, nos blessures et tous nos problèmes physiques et émotionnels entrer dans de gros ballons, (comme ceux à l’hélium) chaque personne en avait plusieurs bien gonflés et ils se sont mis à monter. Jésus était plus haut et il avait une épingle dans la main; il en fait éclater certains  qui venaient vers lui. On m’a fait savoir que Jésus peut prendre soins de nos problèmes aussi facilement qu’il peut crever un ballon. Le verbe "dissiper" me revenait en tête. Comme si tous nos problèmes peuvent se dissiper si nous les donnons à Dieu.
 
 
Vision no 82
le 14 juin 2002
Hier, j’avais un rendez-vous avec mon oculiste, il m’a mis ces terribles gouttes dans les yeux et ce matin, je me suis réveillée avec une douloureuse irritation à l’œil gauche. Il était larmoyant et douloureux et je me demandais comment il me serait possible de conduire jusqu’à l’église pour la messe. En fait, je n’en étais pas capable et j’ai demandé à un ami de conduire. Je me suis assisse au fond de l’église près des toilettes, au cas où j’aurais à mettre de l’eau froide sur mon œil. On aurait dit que ça empirait au lieu de s’améliorer. L’irritation était rendue à ce point-là. Je pensais que j’allais devoir quitter; je me demandais comment je pourrais suivre la messe avec une douleur si dérangeante. Il  y avait environ 15 personnes dans l’église à prier le rosaire (comme à l’habitude) et généralement je ne prie pas pour moi-même mais en fin de compte j’ai dit "Sainte Mère, vous allez devoir me guérir pour que je puisse assister à la messe"
Vision…j’ai vu la Sainte Mère s’approcher de moi. Elle a mis 2 gouttes dans mon œil gauche…
La douleur est partie instantanément, littéralement en un clin d’œil ! Merci, Merci, Merci Sainte Mère Adorée !!!!
 
 
 
 
 
Vision no 81
le 9 juin 2002
 
Tous les matins, dès mon réveil, je prie. Je me consacre moi et ma famille, ainsi que tous ceux que je connais, tous ceux pour qui j’ai déjà prié, tous ceux qui viennent ici, tous ceux qui ont entendu ma causerie, ceux qui m’appellent ou me joignent par courriel, au Cœur Immaculé de Marie, au Sacré Cœur de Jésus et à Dieu le Père. Ce matin, après avoir dit les mots (Dieu le Père), Il m’a parlé et a dit…"Consacre aussi les gens au règne du Saint-Esprit". Quelle révélation! Et à partir de maintenant, je vais ajouter le règne du Saint-Esprit à mes prières. (Tout cela me semble tellement évident aujourd’hui).
 
 
Vision no 80
 le 4 juin 2002
Nous étions trente-deux ce soir à notre cénacle marial. Pendant que l’on priait le chapelet de la Miséricorde, je nous ai tous vus au pied de la croix et j’ai vu Jésus crucifié au-dessus de nous. Il a descendu sa main droite de la croix et a étendu sa main au-dessus de la tête de chaque personne. Une goutte de sang est tombée sur nos têtes. (Avec son Précieux Sang, nos âmes sont renouvelées et cela nous protège du courroux de Dieu le Père.)
 
 
Vision no 79
le 4 juin 2002
Ce soir en priant le rosaire, j’ai vu la Sainte Mère, elle se tenait debout silencieuse durant un moment, je pouvais sentir sa joie, son Cœur était grand et elle a dit "Je vous remercie de vous réunir pour prier, vos voix sont douces à mes oreilles. Je place chacun de vous sous la protection de mon Cœur Immaculé. Je sais que vous vous inquiétez pour vos familles, sachez que je les place aussi dans mon Cœur. Je vous bénis tous au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit."
 
Vision no 78
le 28 mai 2002
Pendant notre cénacle ce soir, on méditait les Mystères Douloureux et à la 4ième dizaine, j’ai vu la Sainte Vierge aller vers chacune des personnes du groupe. Elle a fait un signe de croix sur leur front et a dit "Je viens avec les bénédictions de Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit et je place un sceau sur votre front. Cela vous donnera de l’espoir, de la force et de la persévérance." J’ai vu que le signe de croix sur leur front n’était pas seulement une croix mais en fait un Christ Crucifié.
 
Vision no 77
le 21 mai 2002
Ce matin, pendant la messe, j’ai prié pour toutes les personnes qui m’ont demandé des prières, j’ai prié pour une pluie si nécessaire, et pour les modèles climatiques effrayants qui arrivent. Des chutes de température de 30 degrés en une journée, des vents extrêmes (cette fin de semaine il y avait un feu de broussailles tout juste à 1 mille de ma maison, des murs de poussière obscurcissaient la vue). Tout ceci se passe partout dans les prairies. J’ai demandé à Notre Sainte Mère Marie de nous protéger.
Notre Bienheureuse Mère a dit "Ne vous en faites pas avec le temps et toutes les choses qui arrivent dans le monde. Je protégerai ceux qui sont consacrés à moi et à mon FILS, votre SAUVEUR, JÉSUS! Nous sommes avec vous et allons vous protéger. Bénissez vos propriétés avec de l’eau bénite et demandez aux saints Anges de vous aider. Commandez, au nom de Jésus, à  tous les mauvais esprits de quitter vos maisons et de s’éloigner. Restez près de la sainte Eucharistie et de la Réconciliation, demeurez en état de grâce, priez le rosaire, jeûnez, ayez une conversion quotidienne du cœur, priez avec votre famille et vos amis, abandonnez les choses matérielles de votre vie, les biens matériels n’apporteront pas le réconfort quand le plan de Dieu se dévoilera.
Je vous aime et je vous bénies tous, mes enfants, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit."
 
 
Vision no 76
 
le 7 mai 2002
 
Ce matin, pendant la Consécration j’ai remercié Jésus d’avoir versé son Précieux Sang pour notre rédemption. Où serions-nous sans Lui?
Jésus a dit…
"Beaucoup de gens…même des innocents…verseront leur sang aussi. Le sang de ces innocents sera mêlé à Mon Sang et il coulera dans vos rues!
 Portez attention aux petits prophètes que je vous envoie!
 Convertissez-vous!...Priez!...Jeûnez…Faites Pénitence…! Restez près de Moi par les Saints Sacrements de l’Eucharistie et de la Réconciliation!
 Respectez ma Sainte Mère, elle vous rapprochera de Moi!
 Détachez-vous des biens matériels de ce monde. N’attendez pas à la dernière minute! Il ne reste que peu de temps!!!
 JE VOUS AIME TOUS, je suis mort pour vous, et si c’était à refaire, je le ferais de nouveau, JE VOUS AIME TOUS!"
 
 
 
Vision no 75
 le 16 avril 2002
J’étais en train de prier quand j’ai vu le SOUFFLE de Dieu dirigé sur la terre. J’ai vu beaucoup de grands édifices tomber alors que son souffle enveloppait la terre. Dieu, ayez pitié de nous!
 
 
Vision no 74
le 9 avril 2002
Ce soir à notre cénacle marial, en récitant le rosaire, j’ai offert tous ensemble les Ave que nous disions. J’ai demandé à Marie de bénir toutes les personnes présentes.
J’ai vu nos Ave s’envoler au Ciel et former un nuage au-dessus de nous. J’ai vu des nuages se former en plusieurs endroits dans le monde. Quand ces nuages étaient saturés de prières, des flocons de neige tombaient en différents endroits partout dans le monde. Il neigeait jusqu’à ce qu’une épaisse couche de neige recouvre ces endroits où les rosaires étaient récités. Les couches de neige formaient d’épaisses couvertures protectrices.
Ce que je comprends de tout cela c’est que ceux qui récitent le rosaire seront protégés dans les temps d’épreuves à venir bientôt.
 
Vision no 73
le 2 avril 2002
à notre cénacle hier soir, nous étions en train de réciter le rosaire. Je pensais combien c’était merveilleux que tant de personnes se joignent à nous. J’ai demandé à la Sainte Vierge de bénir tous ces gens.
J’ai vu notre Sainte Mère, sa main gauche était tendue devant elle. Elle tenait la terre dans le creux de sa main, comme si c’était une balle. De sa main droite, elle a entouré la terre d’un chapelet jusqu’à ce qu’elle soit couverte de grains. On m’a fait savoir que si plus de gens priaient le rosaire non seulement la terre serait protégée mais le règne de Son Cœur Immaculé triompherait ! Allons, récitons le rosaire!!!
 
 
 
Vision no 72
le 28 mars 2002
Le jeudi, je vais à l’école de mes enfants et je récite le chapelet avec les élèves de la première à la huitième année. En moyenne, nous avons environ 60 à 70 enfants qui viennent prier le midi pendant leur récréation. Même le directeur et certains professeurs viennent. Aujourd’hui un grand groupe est venu et quand nous avons récité le Je vous salue Marie…
j’ai vu la Sainte Mère ouvrir ses bras vers ces enfants, notre Sainte Mère les invitait et les rassemblait dans son manteau comme une mère poule rassemble ses petits poussins sous ses ailes. Elle nous aime et nous protège.
Merci Sainte Mère !!!
 
 
Vision no 71
le 27 mars 2002
Chaque matin, quand je me réveille, je me consacre à Dieu. Ce matin j’ai consacré toutes les personnes pour qui je prie et pour qui j’ai déjà prié au Cœur Immaculé de Marie, au Sacré Cœur de Jésus et à Dieu le Père.
Quand j’ai mentionné le Sacré Cœur de Jésus, j’ai eu une vision.
J’ai vu le Cœur de Jésus avec deux énormes portes devant. De ses deux mains, il a ouvert son Cœur et son Précieux Sang a coulé comme un tapis rouge. J’ai vu tout le monde marcher sur le "tapis rouge" directement dans le Cœur de Jésus. Il nous accueillait et nous aimait. Merci Jésus!!!!
 
 
Vision no 70
 le 21 mars 2002
J’ai passé une heure devant le Saint Sacrement aujourd’hui. (Je priais pour toutes les personnes qui m’ont demandé des prières depuis le début de mon ministère en 1997. J’ai dit à Jésus que je lui amenais tous ces gens car personne ne peut les aider sauf lui. à qui d’autre pourrais-je les amener?
J’ai vu Jésus, il tenait son Sacré Cœur dans ses mains devant lui. Des gouttes de sang tombaient entre ses doigts. Je lui ai dit "Jésus verse ton Précieux Sang sur chacune des personnes pour lesquelles j’ai prié. Il n’existe rien de plus puissant que ton Précieux Sang. S’il te plaît Jésus, asperge-les de ton Précieux Sang" J’ai vu aussitôt des centaines de petits trous se former sur son Cœur et le sang sortait par ces petits trous. (On aurait dit un genre d’arrosoir.) Jésus faisait jaillir son Précieux Sang sur tous ceux qui m’avaient demandé des prières.
Jésus a dit "Dis-leur combien je les aime".
 
 
Vision no 69
le 12 mars 2002
Durant notre cénacle hier soir, j’ai mentionné que beaucoup de monde avait communiqué avec moi et que beaucoup se joignaient à nous en prière en ce moment même. Nous n’étions que 18, mais c’était comme si on était 100. J’ai demandé que l’on prie pour tous ceux qui priaient avec nous.
J’ai vu la Sainte Vierge debout au-dessus de la terre. Elle a lancé quelque chose qui ressemblait à une roche ou une balle dans les airs. Elle a explosé comme des feux d’artifices et des courants de lumière colorée et brillante sont retombés sur la terre dans toutes les directions, dispersés sur différents endroits de la terre. De façon évidente, ils retombaient là où des personnes priaient avec nous.
On aurait dit que nous étions tous en communion avec la Sainte Vierge et avec Jésus, et que Dieu était content.
Merci à tous ceux qui s’étaient joints à nous ce mardi soir!
 
 
Vision no 68
le 12 mars 2002
Ce matin je récitais le rosaire à l’église St. John Bosco; je priais pour tous ceux qui ont demandé des prières cette semaine et pour ceux pour qui je prie depuis le début de mon ministère. J’ai demandé que la Sainte Mère les bénisse et intercède pour toutes ces personnes, en lui disant que nous étions tous ses enfants. J’ai vu notre Très Chère Mère debout au-dessus d’une large foule de gens (aussi loin que l’on puisse voir) Elle a ouvert ses bras et j’ai vu une lumière bleue brillante venant de son manteau, émanant de son Cœur Immaculé. Un flot de lumière est descendu vers nous et s’est changé en millions de tout petits pétales de rose bleus en forme de cœur. Tout le monde en était couvert comme par de gros flocons de neige. Elle souriait et nous envoyait son amour, ses bénédictions et ses grâces. Merci Maman Marie d’être notre mère. Nous vous aimons.
 
 
Vision no 67
le 5 mars 2002
à notre cénacle ici, on était en train de réciter le "Notre Père" J’ai vu nos prières grossir (comme dans une vesse-de-loup, comme celles que l’on voit dans les bois et, lorsque l’on marche dessus, une poussière se soulève) Avec la pièce et nos prières, c’était comme si nous étions à l’intérieur de cette vesse-de-loup. Elle grossissait et grossissait jusqu’a éclater et Dieu le Père a inhalé la poussière (nos prières) Puis après, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de ces vesses-de-loup tout autour de la terre et qu’elles éclataient. Dieu soufflait la poussière sur toute la terre. Les prières étaient répandues partout.
 
Vision no 66
le 5 mars 2002
J’ai prié pour un homme qui a une tumeur gênant la circulation entre les reins et la vessie. J’ai vu les mains de Jésus; et des gouttes de sang tombaient de ses mains. Jésus tenait ses mains au-dessus de chaque uretère et a laissé tomber une goutte de son Précieux Sang dans chacun d’eux. J’ai vu le flux sanguin à l’intérieur des tubes.
 
 
Vision no 65
 le 4 mars 2002
J’ai prié pour une dame qui était très stressée à la maison, elle souffrait d’anxiété, de colère et de dépression. En priant, j’ai vu la Sainte Mère l’enrouler dans un cocon bleu. Puis j’ai vu Jésus prendre toutes ses souffrances et les cacher dans ses très précieuses plaies. Il refermait la plaie après chaque souffrance.
 
Vision no 64
le 6 septembre 2001
Je priais pour une petite fille qui risque de perdre un œil. Sa mère est très inquiète à son sujet. En priant, j’ai demandé à Jésus de la guérir,  peu importe les moyens et la manière, comme il le faisait quand il était sur terre, avec de la salive et de la boue s’il le fallait. J’ai vu cette petite fille étendue sur le bras gauche de Jésus, il la regardait tendrement en penchant la tête, des larmes lui sont montées aux yeux et j’ai vu ses larmes tomber dans l’œil de la petite fille. (Il n’y a rien que Jésus ne puisse faire, et il guérit maintenant comme il guérissait quand il vivait sur cette terre.)
 
 
Vision no 63
le 27 juin 2001
Je priais pour un homme qui souffrait d’un cancer des poumons. C’est aujourd’hui  la fête de Notre-Dame du Perpétuel-Secours. Tout en priant, j’ai demandé à la Sainte Vierge de venir réconforter cet homme. Je l’ai vu, étendu sur une table et je pouvais voir ses poumons se soulever comme de la pâte à pain. J’ai vu la Sainte Mère pétrir les pains et les refaçonner et les placer ensemble afin qu’ils puissent lever de nouveau.
(De la pâte à pain sans levure n’est qu’un amas de pâte mais avec de la levure, cette pâte peut devenir quelque chose de beau, un aliment de base vital. Il a besoin d’être pétri pour que la levure fasse effet. Nos corps sont quelquefois ainsi : ils doivent être massés et étirés pour que le Saint-Esprit puisse agir sur les choses qui ont besoin d’être changées dans nos vies.) Nous devrions offrir toutes nos souffrances afin que le Saint-Esprit puisse travailler sur nous.
 
 
 
Vision no 62
le jeudi 21 juin 2001
Je priais pour une dame qui a refusé un traitement de chimiothérapie et a plutôt opté pour des prières. J’ai demandé à Jésus de lui infuser  son Précieux Sang et d’être la chimiothérapie qui continue à la soigner. J’ai vu la dame debout au pied de la croix. Des gouttes de sang du corps de Jésus tombaient sur sa peau mais elles étaient immédiatement absorbées par son corps.
 
 
Vision no 61
le lundi 4 juin 2001
 
Je récitais le rosaire à l’église St Mary’s. Une dame assise non loin de moi avait été guérie d’un cancer du sein et remerciait Dieu pour sa guérison. J’entamais le deuxième Mystère douloureux (la flagellation) j’ai vu un soldat fouetter Jésus et une large plaie béante est apparue sur son corps. Ça semblait très douloureux. J’ai vu la Vierge Marie debout à ses côtés. Dans sa main gauche, elle avait une substance blanchâtre et grise qui ressemblait un peu à un baume. (On m’a fait savoir que cette substance était le tissu du sein de cette femme) Avec sa main droite, Marie a appliqué un peu de ce baume dans la plaie du Christ et elle l’a étendu avec soin comme si c’était un onguent. J’ai vu immédiatement un soulagement sur sa Sainte Face.
 
Par les plaies du Christ nous sommes guéris !
 
(Toutes nos souffrances devraient être unies aux souffrances du Christ.)
 
 
Vision no 60
 le mercredi 3 mars 2001
J’ai prié au téléphone pour une personne dont la chirurgie avait été annulée car ses résultats d’analyses sanguines montraient une possible propagation du cancer au foie et dans les os. Comme je priais, j’ai vu une grosse bulle avec une ouverture à la basse, juste au centre. (On m’a fait comprendre que c’était une cellule.) J’ai vu Jésus entrer dans la cellule.
 
Vision no 59
le 3 avril 2001
Le cénacle du mardi soir pendant les Mystères glorieux
La pièce était très sombre. Chaque personne avait une petite flamme située à la place du cœur. Je ne distinguais que la flamme, pas la personne. à mesure que nous priions, la flamme grossissait petit à petit. Un coup de vent a traversé la place et beaucoup de flammes ont vacillé, mais aucune ne s’est éteinte. Quand nous sommes arrivés à la troisième dizaine, les flammes sont devenues très grosses (la grosseur d’une poire). Elles éclairaient l’endroit où nous étions. C’était une grande caverne. La caverne s’est agrandie et les flammes ont commencé à circuler. Partout où elles allaient, tout était illuminé. J’ai demandé au Saint-Esprit ce que cela voulait dire : Jésus est la lumière, la lumière du monde. Il habite en vous. Partout où vous allez, Il va avec vous. Quand vous priez et faites le bien ou (évangélisez), Jésus illumine ce lieu. Bien que Satan tente de tuer la flamme, elle peut vaciller, mais elle ne meurt pas. Ayez confiance en Jésus. Dieu soit loué!
 
 
 
Vision no 58
de Marie
le 18 novembre
 chez Marie Claire
"Mes très précieux enfants, je vous remercie de vous  unir encore pour prier ces nombreux je vous salue Marie. Mon Cœur déborde de joie. Je vous assure que ces prières ne sont pas en vain. Nous approchons la fin de l’an 2000, et à cause de vos prières Dieu a ouvert Son Cœur de Miséricorde et beaucoup de conversions ont eu lieu. En ce moment même, beaucoup d’âmes sont libérées du purgatoire. Elles sont transportées de joie quand elles entrent dans le Royaume de Dieu. Elles vous remercient et je vous remercie et Dieu vous bénit abondamment." 
 
 
Vision no 57
janvier 2001
à l’église St. Mary, j’ai prié pour une dame dont le frère souffre de leucémie. Comme je priais, j’ai vu la Vierge Marie qui jouait au billard. Elle tenait une queue de billard et était penchée sur la table. Je voyais tous les globules rouges, les globules blancs, toutes les plaquettes, toutes les composantes du sang sur la table. Marie réarrangeait toutes les cellules comme si c’était des boules de billard. (Je trouvais amusant de voir notre Sainte Mère avec sa longue robe jouer au billard, et quand elle me l’a demandé, j’ai dit à la dame ce que j’avais vu, et il semble que cet homme pour lequel nous avions prié joue au billard tout le temps.)
 
 
 
Vision no 56
Jésus et Marie sont debout côte à côte. Le Cœur de Jésus verse son sang sur des millions d’âmes au purgatoire. Un grand nombre d’entre elles montent au Ciel et beaucoup d’autres montent à des niveaux supérieurs. Je ressens une grande joie! Beaucoup de souffrances sont atténuées par ces prières.
 
Vision no 55
J’ai vu la Sainte Vierge venir vers chacun de nous. Elle a tendu sa main droite et a touché notre joue gauche. Je ressens tout cet amour qu’elle porte en elle. Ceci est mon message d’espoir et d’amour. Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.
 
 
 Vision no 54
le 20 octobre 2000
chez Marie-Claire
"Mes précieux enfants, combien j’aime entendre vos prières. Je les place dans mon Cœur Immaculé. Je vous remercie et je vous bénis vous et vos familles. Restez très près de mon Cœur Immaculé. Restez près de mon Fils, Jésus. Beaucoup de fausses déclarations courent en ce moment. La confusion va régner, vous vous sentirez blessés et offensés. Ne laissez pas ces choses diviser vos groupes de prière. Ne répandez pas de fausses déclarations. Priez pour ceux qui y croient. Demandez au Saint-Esprit de vous inspirer. Il ne vous laissera pas vous égarer. Priez pour ces faux prophètes. Si vous avez l’amour de Jésus dans le Cœur, vous connaîtrez la vérité. Satan essaie  de diviser mon peuple à sa dernière heure. Ne lui portez aucune attention. Il pensera seulement qu’il est en train de gagner. Vous êtes mes choisis, rien ne peut vous séparer de moi. Je vous protégerai.  Devenez semblables à de petits enfants, je vous rassemble tous autour de moi et je place mon manteau autour de chacun de vous et de vos familles. Demandez la protection de tous les anges et de tous les saints. Ils sont là pour vous aider. Soyez patients, très patients, les plans de Dieu se dérouleront selon sa Divine volonté! Priez pour qu’Il envoie son Esprit très vite. Mes prières se joignent aux vôtres. J’ai besoin  de vos prières, de vos sacrifices et de vos souffrances. Bientôt, toutes vos larmes sécheront, j’ai tellement hâte que le temps vienne où vous sentirez ma présence près de vous. La mienne et celle de mon Fils, Jésus!"
 
 
 
Vision no 53
J’ai vu Jésus, les bras tendus devant lui. Nous étions tous assis dans ses mains et il les a levées près de ses yeux. On pouvait sentir son souffle chaud sur nos joues ainsi que la chaleur de son amour. Ses yeux sont très clairs et remplis d’amour pour nous quand il murmure : "Je vous aime, je vous aime, je vous aime", à chacun de nous.
 
 
 
vision no 52
 de Marie
le 17 juin 2000
"Mes précieux enfants, je vous remercie pour cette union de prière. Je place chaque prière, chaque demande dans mon Cœur Immaculé. Soyez assurés que je les bénirai. Aujourd’hui, je vous demande des prières spéciales pour tous les prêtres.  Ceux qui sont consacrés à mon Cœur Immaculé et au Sacré Cœur de Jésus et ceux qui ne le sont pas. Ces prêtres qui sont largement accablés seront bientôt durement éprouvés quand les plans de Dieu se dévoileront. Certains s’effondreront. Priez pour qu’ils persistent, qu’ils aient la force de rester dans le droit chemin, pour qu’ils puissent vous guider, mes petits enfants. Vous m’êtes si précieux, je vous embrasse tous. J’aime entendre vos prières, dès qu’elles montent à mes oreilles, mon Cœur tressaille d’allégresse. Vous devez devenir comme mes petits enfants, humbles et confiants, je ne vous abandonnerai pas. Je tiens chacun de vous dans mon Cœur Immaculé que mon Fils, Jésus tient dans ses Mains Sacrées."
 
 
 
Vision no 51
de Marie le 25 Mars 2000
aux 2000 Ave chez Marie Claire
"Je suis votre Mère et vous êtes mes enfants chéris. Comme je vous aime. Dès votre naissance, je me suis réjouie avec mon Fils, Jésus. Je vous ai accompagnés toute votre vie, dans vos joies comme dans vos peines, je vous ai tenus près de mon cœur, tout comme j’ai tenu Jésus tout au long de sa vie. Mon amour est abondant et mon Cœur déborde en sachant que vous m’aimez aussi. Je vous remercie de venir prier ici pour toutes ces intentions. Elles ont été placées dans mon Cœur Immaculé. Je sais qu’aujourd’hui votre cœur est déchiré entre venir prier ici ou aller à une assemblée charismatique. Je vous donne une bénédiction spéciale et les grâces de pouvoir assister aux deux événements. Ceux qui prient ici et ceux qui sont là-bas reçoivent le même don. Les grâces sont les mêmes. Ne vous tracassez pas pour le choix que vous avez fait. Dieu le Père voit et bénit ceux qui sont fidèles, persévérants et ouverts à recevoir ses grâces. Aujourd’hui je partage avec vous la joie et l’émerveillement de l’Annonciation. Mon âme continue de rendre gloire à Dieu et mon esprit se réjouit en Dieu mon Sauveur. Comme vous êtes dans mon Cœur Immaculé et que mon Cœur rend gloire à Dieu, vous rendez gloire à Dieu à travers moi. Il reconnaît chacun de vous à travers moi et Il envoie ses bénédictions et Ses grâces sur chacun de vous à travers moi. J’envoie l’Archange Gabriel pour vous aider à évangéliser. Vous êtes remplis de l’Esprit-Saint, il reste beaucoup à faire, et le temps manque. Gardez votre regard fixé sur Jésus, ayez confiance en lui de toute votre âme. Il ne vous abandonnera pas, et moi non plus. Je suis avec vous tous les jours de votre vie, jusqu’à la fin des temps. Je bénis chacun de vous au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen."
 
 
 
 
 
 
 
Vision no 50
le 29 janvier 2000
aux 2000 Ave chez ma mère
Comme je priais, j’ai vu Marie debout droit devant moi. Elle souriait. Elle avait l’air ravie. J’ai dit "Je n’ai pas de papier pour écrire." "Elle a souri et m’a dit "Je vais attendre, finis ce que tu as à faire, je veux bénir chaque personne individuellement. Elle est passée devant moi. Je l’ai sentie passer, puis elle s’est avancée vers chaque personne et a placé sa main sur leur épaule en disant "Je te bénis ma précieuse fille, ou mon précieux fils, et je bénis toute ta famille." Elle était très joyeuse, souriante et ne semblait pas pressée de partir. Je l’ai revue devant moi, elle ramassait nos prières comme si elles étaient des fleurs, beaucoup de fleurs; elle en tenait un gros bouquet à la main. "Je vous bénis tous et je vous remercie pour cette étroite union de prière. J’ai placé dans mon Cœur Immaculé vos prières et vos requêtes. Mon Cœur déborde d’amour et de reconnaissance. Continuez à prier. Avec ces prières, vos familles recevront la grâce du Salut, continuez à prier, ainsi plus d’âmes seront sauvées. Vos prières sont plus puissantes que vous ne pouvez l’imaginer. Vous êtes ma petite armée et vos prières sont les armes avec lesquelles mon Cœur Immaculé triomphera. Ô Combien je vous aime! Vous m’êtes si chers. N’ayez pas peur car Je suis avec vous. Certains parmi vous me verront. D’autres percevront ma présence. D’autres entendront ma voix. Pour certains, j’emplirai tout votre être de mon parfum, mais chacun de vous sentira mon amour. Je vous bénis vous et vos familles avec beaucoup de faveurs, de grâces, et de guérisons. Ne vous découragez pas, réjouissez-vous et sentez-vous en sécurité dans mon amour. Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.
 
 
 
 
Vision no 49
de Marie le 22 janvier 2000 chez Marie-Claire
Mes précieux enfants, j’ai la joie au coeur aujourd’hui car vos prières touchent mon cœur. Je me réjouis et mon cœur déborde d’amour et de gratitude. Je vous remercie. Je vous aime. Vous êtes mes petits enfants. Je suis ici pour vous aider, vous n’avez qu’à demander, je suis ici pour vous montrer le chemin, venez, suivez moi. Je suis ici pour vous aider à vous préparer pour la seconde venue de mon Fils, Jésus. N’ayez pas peur. Réjouissez-vous que le Père ait choisi ce temps pour la purification. Beaucoup d’âmes sont sauvées par vos prières. Plus d’âmes seront sauvées cette année. Cette année sera remplie de grâce divine. Rappelez-vous, il ne veut perdre aucune âme. Chacun aura la grâce de se tourner vers Dieu. Ceux qui périront seront ceux-là qui auront choisi de ne pas profiter de cette grâce. Priez pour que tous les membres de votre famille ouvrent leurs cœurs, demandez mon intercession. Par moi, tout est possible, consacrez tous ceux que vous aimez à mon Cœur Immaculé. Je les garderai près de moi et je prierai pour eux. Continuez à prier et à jeûner, restez près de Jésus. Persévérez malgré tous vos problèmes, il reste peu de temps, très peu de temps. La Main de Dieu ne peut pas être arrêtée mais Il est un Dieu compatissant et miséricordieux et Il vous aime immensément. Vous êtes le petit troupeau qui lui reste, ses bien-aimés. Il ne vous abandonne pas bien qu’il soit parfois abandonné. Croyez-le de toute votre âme. Il est, comme il a toujours été, votre Divin Père. Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
 
 
 
Vision no 48,
le 8 décembre 1999,
Fête de l’Immaculée Conception :
les 2000 Ave de chez Marie Claire
Je vois la Sainte Vierge. Elle reçoit nos prières comme des pétales de roses. Chaque prière a la taille d’un pétale de rose. Elle raccorde tous les pétales comme pour en faire une courtepointe, un immense pétale. Il faut des milliers de petits pétales de roses pour faire un grand pétale; Avec ce grand pétale, elle fabrique une immense rose, une rose puissante pour la prière, (une rose mystique). "Grâce à vos prières, beaucoup d’âmes seront sauvées, par vos prières, les membres de vos familles auront la grâce du pardon. Je vous remercie pour vos prières. Mon cœur déborde d’amour et de reconnaissance. Je vous supplie de continuer à prier, ainsi plus d’âmes pourront être sauvées. Tous les anges et les saints du ciel font écho à vos prières, c’est un son joyeux et très musical. Ô combien je vous aime mes précieux enfants. Comment pourrais-je faire autrement que de vous bénir et de vous inviter à venir dans la sécurité et sous la protection de mon Cœur Immaculé. Croyez en moi, mes enfants, je suis avec vous, je vous tiens la main, venez avec moi. Je vais vous conduire tout près de Jésus, dans Son Très Sacré-Cœur, vous êtes dans le droit chemin. Concentrez votre attention sur l’Eucharistie et sur tous les Sacrements, sur la prière et sur l’Adoration. Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen."
Vision
Je vois Marie qui nous transporte nous, nos prières et nos suppliques. Elle nous dépose sur de somptueux cousins rouges épais et velouteux, (Je comprends à ce moment que nous sommes dans le Sacré-Cœur de Jésus. Pendant qu’elle attend, elle supplie Jésus d’avoir pitié de nous et de nos familles. Dès qu’elle parle, le Cœur de Jésus s’ouvre comme une rose. (Je peux voir nos suppliques et nos prières qui tapissent les parois de Son Sacré-Cœur et toutes nos âmes sont en sécurité à l’intérieur.) C’est le geste le plus miséricordieux et le plus tendre que j’aie jamais éprouvé dans ma vie et les mots ne peuvent traduire les sentiments que j’ai ressentis. C’était comme si à cet instant précis, Jésus ne pouvait rien refuser à sa Sainte Mère.
 
 
 
 
 
Vision no 47
de Jésus
"Je vous ai ouvert les chemins à suivre. Ne laissez personne vous en écarter. Satan ne peut pas vous atteindre. Il n’a aucun pouvoir sur vous. Vous êtes à moi! Je vous aime. Vous êtes mon peuple, mes choisis, le petit reste de mon troupeau. Je vous ai choisis personnellement. Je vous remercie pour vos prières, votre obéissance, votre persévérance, vos sacrifices et votre amour. Je vous place vous et vos familles dans mon Sacré-Cœur. Mettez toute votre confiance en Moi. Rappelez-vous, vous êtes miens!"
 
 
 
 
Vision no 46
le 13 Novembre
chez Marie Claire
de Marie
"Mes précieux enfants, je vous bénis vous et vos familles. Je vous remercie de persévérer à prier bien que vous soyez fatigués et occupés. Je vous recommande vivement de prier ensemble. Ne perdez pas espoir, ne vous découragez pas. Il reste peu de temps. Le Ciel se réjouit de ce temps. Nous avons besoin de vos prières, ainsi moins de gens périront. Je comprends vos luttes avec la maladie, et combien d’autres souffrent des catastrophes. Je ne vous ai pas abandonnés. Mon Fils ne vous a pas abandonnés. Nous serons avec vous jusqu’à la fin des temps. Ne perdez pas espoir. Nous sommes tout près de vous. Combien il me fait plaisir d’entendre vos prières. Elles remplissent mon âme et mon Cœur déborde d’amour pour vous. Je répands une pluie de grâces et de bénédictions sur vous et vos familles. Croyez en moi, mes chers enfants. Mettez toute votre confiance en Jésus, mon Fils. Ne vous préoccupez pas des choses de ce monde. Vous verrez beaucoup de catastrophes, plus de tremblements de terre, d’ouragans, de sécheresses, d’inondations, de famines, de maladies. Vous vivez la Purification de Notre Père. Remplissez votre cœur d’espoir et réjouissez-vous que Dieu ait choisi ce temps pour son châtiment. N’ayez pas peur, je suis tout près de vous. Certains parmi vous sentent ma présence. Plus encore sentent mon amour. Mettez toute votre confiance en Moi, votre Mère du Ciel. Priez pour les sinistrés. Demandez à Dieu sa miséricorde pour ces victimes. Consacrez-vous et consacrez vos familles à mon Cœur Immaculé et au Sacré-Cœur de Jésus. Restez fidèles aux Sacrements de l’Eucharistie et de la Réconciliation. N’ayez pas peur. Je vous aime."
 
Vision no 45
Le 8 novembre 1999, à l’église St. Mary, Marie est venue vers moi avec un paquet et l’a déposé dans mes bras. C’était l’enfant Jésus, tout emmailloté dans une couverture. Marie a dit "J’ai donné naissance au Verbe, maintenant je veux que tu répandes la Parole."
 
 
Vision no 44
de Jésus
le 16 octobre 1999
Je vois Marie qui ramasse nos demandes et les apporte tout doucement à Jésus. Elle les place dans un panier en flammes devant lui. Il ramasse les demandes, le papier sur lequel elles étaient écrites n’existe plus, mais les prières demeurent intactes. Jésus dit "Je place ces demandes dans mon Sacré-Cœur et je les immerge dans mon Précieux Sang. Quand mon Père les verra recouvertes de mon Précieux Sang, il ne pourra les refuser. Je vous aime, mes précieux enfants ; vous êtes le petit reste de mon peuple, la crème de la crème. Je vous remercie de votre fidélité. Je vous bénis vous et vos familles, plusieurs d’entre vous sont persécutés et souffrent en mon nom. Je vous remercie. Quand vous priez le Rosaire en dévotion à ma tendre Mère, elle multiplie vos prières devant mes yeux. Je vous remercie de votre persévérance et de vos efforts pour continuer à prier. Je vous remercie pour votre évangélisation et vos bonnes œuvres. J’éprouve de la reconnaissance pour tout ce que vous faites en mon Nom. Continuez, je vous bénirai abondamment. Soyez sans crainte, rien ne peut vous faire du mal, rien ne peut vous atteindre, vous êtes miens. Je vous marque de mon Saint Sang qui est mon Saint Signe. Rien n’a de pouvoir sur vous. Aucun mal ne peut pénétrer ce signe, vous êtes à moi. Je vous ai placés dans mon Sacré-Cœur. Si vous ouvrez les yeux de votre cœur, vous me verrez. Je laisserai Ma présence se faire sentir. N’ayez pas peur, vous êtes mes petits enfants et je vous aime."
 
 
Vision no 43
le 17 septembre 1999
chez Marie Claire
"Mes précieux enfants, je vous bénis, comme il me fait plaisir d’entendre vos prières. Je vous remercie de votre persévérance au milieu de l’adversité. Satan essaie de détruire tout ce qui est bon dans vos vies. Ne vous laissez pas influencer, ne perdez pas espoir, n’ayez pas peur. Je suis avec vous. Jésus est avec vous et est en vous. Vous êtes sous ma protection. Mon Cœur Immaculé triomphera. N’ayez pas peur, continuez de vous consacrer vous et vos proches à mon Cœur Immaculé. Mon Cœur déborde de reconnaissance pendant vos cénacles. Il me fait grand plaisir de voir qu’ils se propagent à travers le monde. Vos Je vous salue Marie sont plus puissants que vous ne pouvez même l’imaginer. N’ayez pas peur, il reste peu de temps, n’ayez pas peur, je vous aime, je place chacun de vous en sécurité sous la protection de mon Cœur Immaculé. Je vous bénis au nom du Père et Fils et Saint-Esprit. Amen."
 
 
 
Vision no 42
de Marie
"Je vous remercie de vous réunir et de prier encore aujourd’hui, bien qu’il fasse chaud et que ce soit éprouvant pour vous. Vos prières confortent mon Cœur brisé. Mes larmes se changent en larmes de joie. Mon chagrin et ma tristesse se transforment en petits moments de bonheur. Je vous remercie. Je place chacun de vous dans mon manteau d’amour. Je vous protégerai vous et vos familles. Consacrez-vous et vos familles à mon Cœur Immaculé. Croyez en moi et en mon Fils, Jésus, votre Sauveur. Restez centrés sur le Sacré-Cœur de Jésus, sur l’Eucharistie, sur l’Amour et sur l’Adoration. Vos prières sont douces à mes oreilles. J’entends chacun de vous. Les anges et les saints se joignent aussi à vous en prière et si vous pouviez les entendre, vous pleureriez des larmes de joie. C’en serait trop. N’ayez pas peur, le temps presse. Tout ce passera comme il a été prédit. Je vous aime mes enfants. Je vais vous protéger. Je vais consoler vos cœurs brisés et sécher vos larmes. Je vous bénis vous et les vôtres au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen."
 
Vision no 41
le 21 août 1999
chez Marie-Claire
"Vous m’êtes si précieux. Chacun de vous. Vous êtes le petit reste de mon troupeau. Le germe de ma nouvelle Église. Continuez à prier par l’intercession de ma tendre Mère. Mon Cœur est miséricordieux au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer. Il n’y a rien que je ne pardonnerai pas. Continuez à jeûner et à offrir toutes vos souffrances physiques, émotionnelles et spirituelles en réparation pour vos péchés et les péchés du monde entier. Mon Coeur déborde d’amour pour vous. Faites connaître à tous ma miséricorde. Préparez-vous tous sans exception à me recevoir lors de mon second avènement. Ce sera bientôt. N’ayez pas peur. Je vous bénis tous, mes précieux enfants."
 
 
 
Vision no 40
le 10 juillet 1999
chez ma mère
J’ai vu Marie qui bénissait chacun de nous tout en marchant. Elle nous bénit, nous et nos familles. Elle nous remercie pour toutes les prières d’intercession. "Continuez de vous consacrez vous et vos familles à mon Cœur Immaculé et au Sacré-Cœur de Jésus. Consacrez-vous aussi à Dieu le Père, particulièrement par les temps qui courent. Il vous aime tellement. Vous ne pouvez comprendre l’immense amour qu’il vous porte. Vous ne le comprendrez que quand vous serez devant Lui. Persistez dans la prière, nous ne vous abandonnerons pas, je vous bénis tous au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit."
 
 
 
 
Vision no 39
de Marie le 12 juin 1999
chez Marie Claire
"Mes précieux enfants, je vous remercie de vous être réunis aujourd’hui pour la fête de mon Cœur Immaculé. Comme je vous aime, je place chacun de vous et tous vos êtres chers dans la sécurité et sous la protection de mon Cœur Immaculé. Croyez et ayez confiance en l’abondance de mon amour pour vous... et en l’amour que Jésus vous porte. Persistez dans la prière. Nous ne vous abandonnerons pas. Le temps presse. Le besoin de prière est grand. Plus de sacrifices sont nécessaires. Passez plus de temps en présence du Saint Sacrement. Consacrez-vous et consacrez aussi vos proches au Sacré-Cœur de Jésus et à mon Cœur Immaculé. Priez pour le Pape, pour vos cardinaux, vos évêques et vos prêtres. Ne désespérez pas devant tout le désordre qui règne dans l’Église. Je vous le promets... mon Cœur Immaculé triomphera. Ce n’est pas un hasard si chacun de vous est ici. Je vous donne le don de l’amitié, de l’unité, de la compassion, de la ténacité. Réjouissez-vous car vous êtes mes choisis, le germe de ma nouvelle Église. N’ayez pas peur. Je suis avec vous toujours et je vous bénis tous au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. "
 
 
Vision no 38
Je vois Marie, elle rassemble nos prières et de son bras gauche, elle tient un bouquet de roses. Elle prend quelques pétales (entre dix et vingt) dans la main droite. Elle répand sur nous des pétales frais comme des bénédictions et des grâces. Ces quelques pétales deviennent des milliers. Nous en sommes couverts. Le plancher aussi est couvert de pétales frais (environ un pouce). Une légère brise en soulève quelques-uns et les répand sur toute la communauté.
 
 
 
 
Vision no 37
de Marie le 5 juin 1999
"Mes précieux enfants, je vous remercie de vous réunir encore une fois pour prier. Je rassemble vos Je vous salue Marie comme des roses. Je les assemble en un immense bouquet. L’amour que je vous porte réchauffe mon Cœur. Vos prières sèchent mes larmes, mon Cœur déborde de joie. J’envoie des grâces spéciales et des faveurs à vous, à vos familles et à votre communauté. Continuez de prier, continuez de vous rassembler en Cénacles de prières. Augmentez le temps que vous passez devant le Saint-Sacrement. N’ayez pas peur, je suis avec vous. Je vous remplis de ma paix, de mon amour et de ma sérénité. Ne vous inquiétez pas de l’avenir lorsque les plans de Dieu se dévoilent. Croyez en moi et en mon Fils Jésus. Demandez ma protection. Cette semaine, je vous demande d’ouvrir vos cœurs à l’Esprit-Saint. Laissez-le habiter en vous. Permettez-lui de vous diriger et de vous guider. Sentez Son illumination à l’intérieur de vos propres âmes et faites-Lui confiance. Je vous bénis tous au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit"
 
 
Vision 36
de Marie
"Je vous remercie tous de vous être réunis pour réciter de nombreux Je vous salue Marie. Chaque Je vous salue Marie est une rose que je place dans mon Cœur Immaculé. Ô combien vous êtes précieux à mes yeux. Vous êtes mes soldats. Bien que vous voyiez la méchanceté du monde, et que mes larmes coulent inlassablement, mon cœur se réjouit et déborde d’amour quand je vous entends prier ensemble. Continuez à prier, multipliez vos cénacles. Ne relâchez pas, mon Cœur Immaculé triomphera. Il reste peu de temps et beaucoup à faire. Consacrez-vous et ceux que vous aimez à mon Cœur Immaculé et au Sacré-Cœur de Jésus. Je place mon manteau d’amour autour de chacun de vous. Je suis ici pour vous aimer, pour vous protéger et pour vous bénir. Croyez en moi et en mon Fils, Jésus. Nous ne vous laisserons pas tomber. Je vous donne de l’espoir et de la joie en ce temps de Pâques et je vous bénis au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit."
 
 
 
Vision no 35
de Jésus
"J’envoie Mon Esprit-Saint sur vous. Laissez-Le entrer dans vos cœurs et laissez-Le vous guider. Il va faire de grandes choses. Je vous bénis tous en mon Saint-Nom."
 
 
 
Vision no 34
J’ai vu Jésus descendre de la croix en disant ce qui suit : Il s’est dirigé vers chacune des personnes présentes dans la pièce, a placé ses mains au-dessus de nos têtes et une goutte de Son Précieux Sang est tombée sur chacune de nos têtes. Il a dit "Rien n’est plus puissant que ce Sang. Il a sauvé le monde. Il a racheté tous les péchés. Sentez-vous en sécurité sous sa protection." Jésus souriait tout en marchant dans la pièce.
 
 
 
Vision no 33
De Jésus
"Mes bien-aimés, je vous bénis, je vous aime. Vous nous êtes si précieux à moi et à mon Père. Rappelez-vous, il vous aime, comme il m’aime. D’un amour inconditionnel, d’un amour si profond que vous ne pouvez le comprendre. Satan tente de détruire tout ce qui est bon. Il ne réussira pas. Il n’a pas d’emprise sur nous. Son temps approche. N’ayez pas peur. Restez près de moi. Je vous ai placés en sécurité dans mon Sacré-Cœur. Mon Cœur est miséricordieux au-delà de votre compréhension. Croyez-moi. Je ne vous abandonnerai pas. Je verse mon Précieux Sang sur chacun de vous. Jouissez de sa protection. Vous serez renouvelés."
 
 
 
 
 
 
 
 
 
vision no 32
Le 22 mai 1999, quand je priais les deux mille Je vous salue Marie dans le salon de ma mère, j’ai vu que nos Ave allaient au Ciel et Marie les rassemblait, comme si c’était des roses. Elle en tenait un gros bouquet dans les mains. Elle avait choisit des pétales qu’elle avait dans la main droite. Elle les a lancés sur nous. Marie n’avait que quelques pétales en main à nous lancer, mais c’est par milliers que nous en étions recouverts. Nous étions tous couverts de pétales frais, et une épaisse couche en recouvrait le plancher. Une douce brise est venue rassembler quelques pétales et les a dispersés dans la communauté. (Les pétales qui tombaient sur nous étaient des grâces et des bénédictions que nous recevions de Notre-Dame. En plus de nous bénir, elle bénissait toute la communauté.)
 
Vision no 31
Le 22 avril 1999, à l’église St. Mary, J’ai vu l’église devenir très grande. Elle avait différents niveaux. Elle avait même un cachot et de petits couloirs à donner la chair de poule qui s’enfonçaient dans la structure et qui se remplissaient d’eau. L’eau en surface est très limpide. Mais plus on descend plus elle s’assombrit et devient trouble pour devenir boueuse tout au fond. Tout ceci est très clair pour moi, c’est comme si je regardais une émission de télévision sur écran géant. Toutes les personnes de la terre deviennent des poissons dans cette eau. Les poissons en surface peuvent voir Jésus debout hors de l’eau (Il apparaît tout transformé vu à travers l’eau). Jésus nous nourrit. (Pour nous c’est de la nourriture de poissons) Les poissons qui se nourrissent beaucoup sont affamés et attendent impatiemment leur tour. Ils deviennent gros et forts. Les poissons qui sont dans l’eau plus profonde, voient parfois la nourriture et mangent à l’occasion. Ils grandissent quand ils se nourrissent, mais il arrive qu’ils se perdent dans les eaux sombres. Ceci se répète plus au fond ou les poissons ne mesurent qu’un pouce de long et ne voient jamais la nourriture, ne se mangent jamais et ne grandissent jamais. (Tout ceci est stupéfiant, c’est tout en couleur, c’est fascinant !)
Puis, tout à coup, l’eau commence à trembler. Les poissons deviennent craintifs et se demandent ce qui va se passer. Nous avons tous regardé vers le ciel et nous avons vu le fond d’un grand bateau. Jésus est debout dans cette barque et il appelle tous les poissons à venir jusqu’à lui. Les plus gros poissons auraient pu sauter dans le bateau mais Jésus lance un grand filet. (ce filet a des mailles de différentes grosseurs.) Marie est dans l’eau avec nous. Elle rassemble tous les poissons dans le filet. Elle dit "Il est l’heure de venir dans le filet, mais avant, il vous faut aller chercher les petits poissons dans les coins, et me les ramener dans le filet" Elle a envoyé tous les gros poissons chercher les petits poissons pour les emmener dans le filet. Certains petits poissons ne veulent pas être laissés en arrière, et s’agrippent aux nageoires des plus gros et réussissent ainsi à entrer dans le filet automatiquement. D’autres ont peur et nagent en direction opposée ; Marie nous envoie les chercher. Puis elle dit que Jésus ne veut pas perdre les petits poissons au fond alors elle nous envoie nager dans les eaux sombres et troubles pour les ramener. (Marie est en charge de tout elle est la coordonnatrice de la récupération de tous les poissons dans le filet.) Finalement on a récupéré tous les poissons, mais ceux qui ne veulent pas être là se sont faufilés entre les plus gros poissons et sont tombés entre les mailles du filet. Les plus petits poissons qui ne veulent pas tomber sont protégés par les plus gros. Jésus relève le filet et le dépose dans la barque. C’est la fin de la vision.
Jésus nous nourrit de ses paroles et de son Eucharistie. Les gens qui nourrissent leur foi deviennent forts spirituellement et ceux qui ne le font pas grandissent seulement quand ils mangent. L’importance de Marie est évidente et elle fait en sorte que personne ne se perde. L’importance de l’intercession de la prière par Marie est aussi très claire. Jésus veut que personne ne se perde. Tout le monde a une chance de monter dans la barque s’il le désire. Les gros poissons n’ont pas le droit de ne prier que pour eux, ils doivent prier pour les autres. Cela me rappelle le temps où Pierre allait à la pêche et n’attrapait rien, Jésus lui dit,"Lance ton filet de l’autre côté du bateau" et il l’a fait. Il a attrapé tant de poissons que le filet s’est pratiquement rompu. Jésus a dit "Je vais faire de vous de vrais pêcheurs" Vous êtes les disciples d’aujourd’hui vous devez allez chercher les petits poissons par la prière, l’évangélisation, et le jeûne.
 
 
 
Vision no 30
Le vendredi Saint, 2 avril 1999, tard dans mon lit, je pensais à Jésus dans son tombeau. J’ai vu que j’étais avec Jésus dans son tombeau. Il repose sur une dalle de pierre, recouvert d’un drap. La tombe est fermée et je ne peux pas sortir. Je n’ai pas peur et je Lui demande "Où es-tu maintenant? Et qu’est-ce que ça veut dire quand nous disons: il est descendu aux enfers?" J’ai vu une très grande fosse. Elle a différents niveaux. Des millions d’âmes sont là, certaines sont tourmentées et implorent miséricorde. Leurs visages sont crispés et elles lèvent les bras en l’air. Une lumière brillante apparaît sur toute cette scène. Au fur et à mesure que la lumière descend et atteint les niveaux supérieurs, ces âmes se calment immédiatement et se réjouissent. La lumière brillante continue à descendre, pour atteindre chacun des niveaux jusqu’à ce que toutes les âmes soient calment, illuminées et libres. Certaines âmes sont en fait emportées par cette lumière.
 
 
 
Vision no 29
Le mercredi 17 mars 1999, à l’heure de l’Adoration, l’église s’obscurcit. J’ai vu Jésus de Miséricorde sur l’autel. Il s’élève au sommet de l’église. Ses rayons rouges et blancs tombent sur les gens dans l’église. à ce moment, il commence à faire très chaud. Puis je vois Jésus au-dessus de l’église, ses rayons s’élargissent pour illuminer toute l’église. Jésus s’élève encore plus haut, ses rayons s’étendent sur toute la ville, et cela continue jusqu’à ce que je voie Jésus, très haut. Ses Rayons de Miséricorde et d’Amour s’étendent sur toute la terre.
 
Vision no 28
Le mercredi des Cendres, le 17 février 1999 à St. John Bosco, durant l’heure d’Adoration, mon amie se promenait avec Jésus. Il l’a devancée un peu et lui a demandé de le suivre. Le sentier est beau et facile au début, et ils apprécient leur randonnée. Assez rapidement, le sentier commence à monter et quelquefois c’est un peu difficile. Parfois Jésus se retourne pour aider mon amie. Puis le chemin s’aplanit et tous deux sont joyeux tout en marchant dans un sentier bien dégagé. De nouveau, le sentier devient difficile, pratiquement impraticable. à un moment, on dirait presque de l’alpinisme, son pied glisse, et elle commence à tomber. Jésus la saisit par la main droite (dans sa main droite). Elle est suspendue dans le vide. Accrochée ainsi, elle tente à quelques reprises de s’agripper à une roche anguleuse avec le pied mais en est incapable. Enfin, elle finit par accrocher le bout de son pied à une roche et avec l’aide de Jésus elle arrive à grimper sur un petit plateau où elle est en sécurité. Elle serre Jésus dans ses bras et lui fait de même. Elle se sent tellement soulagée et lui aussi se réjouit.
 
 
 
 
Vision no 27
Le 8 février 1999 j’ai dit à Jésus : "Jésus, je n’ai pas eu de vision depuis le mois d’octobre. Je comprends, mais ça me manque un peu" Jésus a répondu tout de suite "Ma chère enfant, je ne t’ai pas abandonnée. Je te teste un peu pour voir si tu resteras fidèle à moi et à ma Mère. Ne t’en fais pas avec les visions pour le moment. Nourris ton esprit de mon corps et de mon sang. Je suis toujours avec toi et je t’aime."
Vision no 26
Le 22 octobre 1998, ma mère m’avait demandé de prier pour des personnes en particulier durant l’adoration du Saint-Sacrement à St. John Bosco et j’étais absorbée dans mes prières. J’ai vu Jésus assis à l’extrémité d’une longue table devant moi. Une belle nappe blanche ornait la table. J’ai dit à Jésus "Tu es si loin, je sais que je te dérange tout le temps. Je suis si exigeante mais on a besoin de Toi." J’ai continué à prier pour toutes les personnes qui demandent tellement de choses. Tout en priant, la table raccourcissait, Jésus se rapprochait de moi jusqu’à ce qu’il soit juste en face de moi. Il a avancé les mains, a pris mes mains dans les siennes et m’a dit "Ma précieuse fille, tu ne me déranges pas. J’entends chaque pensée et chaque prière. Toutes les personnes pour lesquelles tu pries me sont très précieuses. Dis-leur combien je les aime. Ce n’est pas par hasard que tu te retrouves dans ces situations. Je te remercie pour ta hardiesse et ton obéissance. Je vais me servir te toi souvent. Je t’aime."
 
 
 
Vision no 25
Le 2 octobre 1998 à la messe du matin à St. John Bosco, après la consécration, j’ai vu Jésus sur l’autel. Il a pris la coupe et a versé du sang sur l’autel. Le sang est tombé et a coulé sur les marches et s’est répandu dans l’église. Il y avait environ dix personnes dans l’église. Le sang coulait de plus en plus et remplissait l’église. C’était comme un nettoyage sous pression dans les coins, la poussière se soulevait. Le sang bouillonnait dans l’église emportant tous les objets sur son passage pour les emmener vers l’arrière. Les livres, les sacs à mains, les chaises, les lunettes de soleil, tout flottait vers l’arrière poussé avec force vers les deux portes arrière pour être projeté dehors. Le flot de sang faisait aussi pression sur nous en essayant de nous emporter. Nous avons vacillé un peu, mais nos pieds n’ont jamais bougé. Le calme une fois revenu, tout le monde était exactement à sa place, personne n’avait bougé. Les gens étaient pareils à des statues et leurs pieds étaient rivés au plancher. (Mon cœur battait la chamade. J’avais peur. Jésus nettoie son Église et seuls les vrais croyants, ceux qui sont enracinés profondément dans les véritables enseignements, resteront.)
 
Vision no 24
Le 15 septembre 1998 Jésus est venu pendant que nous étions en train de prier. Il a pointé du doigt sa mère et a dit "Voici votre mère". Elle s’est tournée vers nous, et son cœur était transpercé de sept flèches. Le sang coulait sur elle. Elle était très triste. Son visage était rempli d’amour. Le 18 septembre 1998 j’ai parlé au père Bistyo de ces visions. Il m’a dit d’être reconnaissante, de rester fidèle aux sacrements de l’Eucharistie et de la réconciliation. Nous avons parlé deux heures. Je me suis sentie beaucoup mieux après lui avoir parlé.
 
Vision no 23
Le mardi 8 septembre 1998 au cénacle, chez moi, j’ai vu que j’étais au Ciel. Je voyais beaucoup d’agitation. Des milliers d’anges alignés à perte de vue. Quelque chose de très important allait se passer. Puis, un calme s’est installé. Le Ciel s’est ouvert et Marie est montée. Elle était sereine, paisible et obéissante. Tous étaient prêts, les préparatifs aussi. Un grand trône doré (comme je n’en avais jamais vu) est réservé pour Marie. Dieu le Père, Jésus et le Saint-Esprit sont tous présents pour son arrivée. à cet instant précis, le Saint-Esprit plane au-dessus de sa tête. Jésus et Dieu le Père la mènent au grand trône. Elle s’assoit et tout le monde la regarde. Dieu le Père place une couronne sur sa tête. Il recule et elle se lève. En quelque sorte, elle est glorifiée. Il règne un grand respect. Tout le monde l’aime tellement. Tous reculent et le Ciel s’ouvre de nouveau. Marie s’avance et tend les bras. Une lumière brillante qui provient de son cœur et de ses mains descend vers la terre. Le Saint-Esprit plane toujours au-dessus d’elle, et c’est comme si par la grâce de l’Esprit-Saint elle pouvait maintenant submerger la terre de son amour, de ses bénédictions et de ses grâces.
 
Vision no 22
Le 28 août 1998, j’aidais le Père Paul à l’heure de la communion. Il m’a donné la moitié de la grande hostie dans laquelle j’ai clairement vu le visage de Jésus : ses yeux, son nez, sa bouche, sa barbe et ses cheveux. Ce n’était pas une vision, mes yeux étaient ouverts. Je me suis dit que c’était simplement un petit cadeau de Jésus.
 
 
 
Vision no 21
Le 24 juillet 1998 pendant la messe à St. Mary’s, j’ai vu Marie prendre une église. Elle l’a tenue devant elle. J’ai vu par la suite qu’elle était enceinte de plusieurs mois et qu’elle portait une longue robe. L’église était dans ses entrailles. Elle s’est assise sur une chaise berçante, s’est bercée, a chantonné un air en frottant doucement son ventre. C’était comme si elle la consolait (Elle fredonnait un air agréable mais impossible à reconnaître.)
 
 
Vision no 20
Le 23 juillet 1998, devant le très Saint-Sacrement à l’église des St Martyrs Canadiens, j’ai vu Dieu le Père. Dans sa main droite, Jésus saignait sur toute la terre. Dans sa main gauche, j’ai vu l’Esprit-Saint qui rayonnait d’une lumière brillante sur toute la terre.
 
 
 
 Vision no 19
Le 2 juin 1998, à St. Mary’s, Marie est arrivée comme nous commencions tout juste à prier le Rosaire (J’ai trouvé qu’elle était en avance, car d’habitude je ne la vois qu’après avoir prié un peu.) Elle est restée là, nous a bénis, nous a serrés dans ses bras et nous a remerciés pour notre obéissance et notre persévérance. Puis on s’est levés et chacun son tour, on est allés vers elle lui porter un bouquet de fleurs et à nouveau, elle nous a serrés dans ses bras. Puis elle nous a pris; (nous étions en état d’apesanteur) un ange l’aidait. Elle nous a déposés dans une sorte de coussin nuageux en forme de chaise. Après, elle nous a soulevés pour nous emmener vers une très grande pièce lumineuse (sans coins). J’ai tout de suite pensé que la lumière serait trop brillante pour mes yeux qui sont très sensibles à la lumière. Cet endroit était absolument merveilleux, on ne pouvait s’empêcher de sourire, on s’y sentait parfaitement en sécurité et joyeux, en paix et en état d’apesanteur. On ne sentait aucun fardeau ou problème d’aucune sorte. (Je ne peux pas vraiment décrire la sensation car c’est quelque chose que je n’ai jamais ressenti avant.) On se regardait les uns les autres en souriant et en se demandant ou l’on était. Et Marie est arrivée, en flottant; elle nous a rassemblés comme une mère poule rassemble ses poussins. Elle a dit "Mes précieux enfants, je vous ai placés sous la protection et la sécurité de mon Cœur Immaculé" (comme je suis une infirmière, j’ai regardé en l’air pour voir s’il y avait des vaisseaux sanguins au-dessus de nous, c’est un peu bête, non !)
 
 
Vision no 18
Le 29 juin 1998, à St. Mary’s, Marie est venue nous bénir, nous et nos familles. Puis elle a reculé un peu et nous avons commencé à lui lancer quelque chose. C’était des roses. Elle les attrapait et elle nous relançait quelque chose en retour. Ça ressemblait à une petite bulle qui explosait au-dessus de nous en faisant tomber une pluie d’étincelles (On aurait dit que l’on jouait à la balle avec Notre-Dame.) Puis, elle a pris les roses qu’on lui avait lancées et en a fait une couronne qu’elle a délicatement placée sur sa tête.
 
 
 
 
Vision no 17
Le 22 juin 1998, à St Mary’s, j’ai vu un grand chêne, seul, debout, avec de très belles feuilles. Il était parfait. Un vent s’est mis à souffler et a emporté plusieurs feuilles. Puis, le calme est revenu. Un vent plus violent s’est fait sentir et toutes les feuilles qui n’étaient pas vraiment bien attachées sont parties au vent. Le calme s’est installé à nouveau, mais les choses n’allaient pas bien pour l’arbre. J’ai vu Jésus tenir un arrosoir et verser son Précieux Sang sur l’arbre. (Comme si il arrosait une plante.) L’arbre n’a pas changé physiquement, mais j’ai senti que les branches étaient plus fortes et les feuilles peut-être plus vertes. Enfin, un vent de la force d’un ouragan s’est mis à souffler; j’ai cru que l’arbre allait se briser. Bien des feuilles qui étaient fortes s’étaient envolées, certaines branches s’étaient cassées. Le calme revenu, l’arbre ne payait pas de mine. Puis, j’ai vu Marie au-dessus de l’arbre. Elle entourait l’arbre de son manteau qui grandissait autour de l’arbre. On aurait dit un couvercle à gâteau. C’était transparent et je pouvais voir l’arbre très clairement. Pendant qu’il était sous la protection de Marie, j’ai vu l’arbre grandir à nouveau; toutes les branches et les feuilles poussaient plus belles qu’auparavant. (L’arbre est notre foi et aussi l’Église. Nous sommes les feuilles, le vent est le péché et satan. Jésus a versé son sang pour nous sauver et Marie est notre co-rédemptrice, notre protectrice.)
 
 
 
 
 
Vision no 16
Le 19 juin 1998, à l’église St. Mary’s, j’ai vu Jésus s’approcher de nous, sortir son cœur de sa poitrine et le tenir au-dessus de nous. Goutte à goutte, le sang tombait sur nous. (C’est aujourd’hui la fête du Sacré Cœur de Jésus.)
 
 
 
Vision no 15
Le 8 juin 1998, à l’église St. Mary’s, en priant le chapelet, je nous ai vus debout sur une colline. Nous regardions des personnes en train de crucifier Jésus au fond de la vallée. On a vu Jésus mourir. Sa tête est tombée sur ses épaules. Vers la droite, les éclairs sillonnaient le ciel et le tonnerre grondait. Les cieux étaient très noirs. Puis, Dieu le Père est apparu (sa silhouette). Il a pris la croix avec Jésus crucifié, à même la roche et l’a tirée vers lui. Le trou a commencé à s’agrandir et de larges crevasses sont apparues dans lesquelles des gens tombaient. (Pendant une toute petite seconde, j’ai ressenti la déception de Dieu à notre égard d’avoir envoyé son unique Fils et de voir que nous continuions à pécher.) Puis Dieu a étendu son bras gauche. Sa main était fermée mais il l’a ouverte. (C’était un peu comme en trois dimensions.) Il tenait une grande colombe dans la main; il souffla légèrement sur elle et la laissa aller. La colombe vola au-dessus de la vallée. à chaque battement d’aile, je pouvais sentir un vent froid sur mon visage.
 
 
 
 
 
 
 
Vision no 14
Le 1er juin 1998, à St Mary’s, nous étions trois à réciter le Rosaire. J’ai vu Marie apparaître; elle se tenait à environ vingt pieds de nous, une colombe entre les mains. Elle s’est penchée, et a fait voler la colombe vers nous. La colombe a plané au-dessus de nos têtes et une lumière brillante est descendue sur nous. Il faisait très chaud. Merci Marie (Viens Esprit-Saint. Viens par l’intercession du Cœur immaculé de Marie.)
 
 
 
 
Vision no 13
Le 25 mai 1998, à St. Mary’s, nous étions en train de prier le Rosaire. J’ai vu Marie apparaître. Elle transportait un grand panier d’osier rempli de pétales de roses fraîches. Elle plongea une main dans le panier pour en sortir une poignée de pétales qu’elle dispersa sur nous. C’était comme si elle nous inondait de grâces. Elle est pleine de grâces. Merci Marie.
 
 
 
Vision no 12
Le 22 mai 1998 j’ai fait un rêve. J’étais allée à un service de guérison à l’église St. John Bosco. à mon arrivée, les portes principales étaient fermées je suis donc passée par la porte de côté. Je l’ai ouverte, et à ma grande surprise, j’ai vu que l’église était remplie d’eau, jusqu’aux dessus des stations du Chemin de Croix, soit environ dix pieds de profondeur. Soudainement, je me trouve dans un petit bateau de caoutchouc avec une rame. Tout est paix et silence, et je rame en cercles. Puis, un bruit de bulles me fait peur; tout à coup, un homme surgit de l’eau en habit d’homme grenouille, y compris le masque, les bouteilles et les palmes. Je ne le reconnais pas sur-le-champ, mais à regarder de plus près, je vois que c’est le Père Denis (Le Père Denis Phaneuf a subi une chirurgie à la joue droite, et un pansement sur la joue me prouvait que c’était bien lui. Je dois admettre qu’il avait un drôle d’air.) Il dit, "Je suis content que tu sois ici, tu peux m’aider." Je ne vois vraiment pas comment car je ne sais même pas nager. Et je ne peux même pas sortir de cette église car les portes sont sous l’eau. Il dit "Tiens donc ça pour moi." et il me remit un tas de cailloux. Soudainement, les cailloux se trouvent dans un bol, et à mieux regarder, ce sont en fait des rubis, des diamants et des émeraudes mais couverts de saleté et de pierres. "Je retourne au fond en chercher d’autres." En disant ça, il plongea dans l’eau, avec les palmes et tout l’équipement. Je suis là, seule, à ramer, et le temps passe. Tellement de temps que je commence à penser que quelque chose ne va pas, et que le Père et en train de se noyer. Je regarde mais ne peux le voir. Je me mets à prier et enfin, il refait surface en transportant encore d’autres pierres. Il dit " Il y a encore des pierres précieuses au fond, mais je crois en avoir assez pour ce que je veux faire." J’ai demandé. "Qu’est-ce que vous allez faire avec ça? " Il a dit "Je vais faire une couronne à Jésus." (Je pouvais facilement le croire, je sais que le Père Denis travaille le verre teinté et les choses de ce genre.) La suite du rêve se passe sur la pelouse entre l’église et le presbytère. Le père Denis, jubile de joie et danse autour d’un bol dans lequel sont ces pierres précieuses. Il dit "Toute ma vie j’ai cherché ces pierres précieuses pour enfin pouvoir fabriquer une couronne à Jésus et maintenant, je le peux." Fin du rêve. (J’ai parlé de mon rêve au Père Phaneuf et il m’a demandé ce que je pensais que ça pouvait vouloir dire, je lui ai dit; toutes les personnes qui vont à la l’église, aux groupes de prières, à des retraites, à des services de guérison sont toutes des pierres précieuses à l’état brut, et nous avons besoin de prêtres comme lui pour les polir pour la gloire de Dieu. Puis, il a ajouté que ce qu’il y avait d’étrange dans ce rêve, c’est qu’il était un plongeur certifié en plongée sous-marine. Imaginez-vous mon étonnement!)
 
 
 
Vision no 11
Le 21 mai 1998 en récitant le chapelet de la Miséricorde, je nous ai vus, nous étions quatre, les bras tendus vers l’avant transportant Jésus. (Il était mort et ne pesait rien). Son corps inerte était couvert de sang, pas un pouce n’était exempt de coupures. Ses cheveux étaient remplis de boue, de brindilles et de saleté, et le sang suintait de toutes ses blessures. Nous en étions complètement recouverts nous-mêmes. Nous étions découragés; On pleurait et on se sentait responsables mais on ne savait pas quoi faire. C’était très triste. Puis, nous avons vu Dieu le Père au-dessus de nous. Il a tendu les bras et nous lui avons offert Jésus. Lentement, Jésus nous a quittés et s’est élevé vers Dieu le Père. Plus il s’en approchait, plus ses cheveux et son visage devenaient propres, et le sang disparaissait. Les blessures s’effaçaient. Puis Jésus se dressa debout à côté de son Père. Il était resplendissant. Il avait les pieds nus, portait une robe blanche, et une lumière émanait de lui. Nous étions toujours, là les bras et les habits couverts de sang. (C’était une des visions les plus tristes que j’avais eues jusqu'à maintenant. C’était le jour de l’Ascension. Je ne m’en étais pas rendu compte avant cette soirée. C’était un jeudi, 10 jours avant la Pentecôte.
 
 
 
 
Vision no 10
Un matin, juste après la messe, l’on s’apprêtait à dire le rosaire, mais pour une raison ou une autre, on a n’a pas pu rester dans l’église. On a eu quelques difficultés à trouver un endroit, mais finalement, environ sept d’entre nous se sont réunis chez Louisa. Pendant que l’on priait, j’ai vu Marie. Elle nous remerciait pour notre persévérance et notre obéissance. Elle a béni chaque membre de nos familles et chacun d’entre nous. Durant le chapelet de la Miséricorde, elle s’est agenouillée avec nous, ses mains étaient jointes. Elle suppliait Jésus de nous accorder sa Miséricorde.
 
 
 
 
Vision no9
Le 27 avril 1998, après la messe, nous étions six à prier le chapelet de la Miséricorde. Je nous ai vus au pied de la croix (on pouvait la toucher). On regardait vers le haut. Jésus regardait vers le bas, d’un côté à l’autre. On pleurait et des gouttes de sang tombaient de ses plaies et de la croix sur nos visages pour se mêler à nos larmes. On pouvait voir une colombe (le Saint-Esprit) planant au-dessus de la croix et Dieu le Père (l’image était floue) entouré d’une lumière brillante qui descendait sur la colombe, puis sur Jésus, pour arriver jusqu’à nos joues pour sécher nos larmes.
 
 
 
 
Vision no8
Le 25 avril 1998, je suis allée avec mes amis au Lac MacPhee. Il pleuvait. Elles sont allées se promener. Je suis restée pour prier. J’ai vu mon amie dans un long corridor. Jésus était à l’autre extrémité et il l’appelait. Elle marchait quelques pas et s’arrêtait puis entrait dans l’une des nombreuses portes du corridor. Puis, elle ressortait et Jésus l’appelait encore une fois, et la même chose se répétait à nouveau.
Je pense que souvent, dans nos vies, le Seigneur nous appelle et nous sommes trop occupés avec autres choses pour y faire attention.
 
 
 
 
Vision no7
Le jeudi suivant, après la messe, nous récitions le chapelet. Tout en priant, je nous voyais dans un champ de roses. Le champ s’étendait à l’infini. On ramassait les plus belles roses, les meilleures, celles sans imperfection, cinquante chacun. On a tous apporté nos roses à Marie et on les lui a offertes. Elle a souri et nous a serrés dans ses bras. Puis, tenant douze des plus belles dans sa main gauche, elle a pris notre main gauche dans sa main droite et nous a amenés vers Jésus et lui a offert ces douze roses; mais en les lui donnant, elles se multiplièrent pour atteindre environ une centaine. C’était les plus belles roses que j’avais jamais vues. Jésus était debout devant nous et était entouré de millions de belles roses. (Marie est notre parfait intercesseur, elle prend nos prières, les rend plus abondantes, plus belles et plus acceptables aux yeux de Jésus.)
 
Visions no6
Le dimanche de la Miséricorde à 3heures, à l’église St. John Bosco pendant que je récitais le chapelet de la Miséricorde, j’ai vu Jésus debout sur l’autel s’élevant lentement vers le haut de l’église. J’ai vu des rayons de lumière sortir de Son cœur et descendre pour se diriger vers chacune des personnes présentes. L’église était pleine ; on aurait dit une immense pluie lumineuse. Il a commencé à faire chaud et je ressentais la miséricorde de Jésus envers nous.
 
 Vision no5
Le 18 avril 1998, je priais à ma table de la salle à manger quand j’ai vu Marie nous amener tous vers Jésus. Elle avait les bras ouverts et des anges nous entouraient comme un grand troupeau de moutons.
 
 
 
 
 
Visions no4
Plus tard dans la journée, je suis allée à une heure d’adoration du Saint-Sacrement à l’église St-John Bosco. J’ai prié pour tous les meurtriers, les violeurs, les criminels, les souteneurs et les prostituées. Je les ai tous emmenés au pied de la croix. Jésus a dit, et je l’ai entendu clairement,"Je te remercie de m’amener ces âmes. Je les aime et je vais en prendre soin." J’étais allée là avec des amies, et la fille d’une de mes amies est entrée, ça m’a distrait et je l’ai regardée. J’ai vu cette jeune fille (Pamela) et j’ai demandé à Dieu de la bénir. Je me suis remise à prier et j’ai vu Pamela entourée d’anges, même sous les pieds, qui la supportaient. Jésus a dit" Son cœur est pur et blanc comme neige, je l’aime tellement".
 
Vision no3
Le 16 avril à la messe, je remerciais Dieu pour cette merveilleuse vision et je priais pour tous les membres de ma famille, pour toutes les personnes qui viennent aux cénacles et pour toutes celles pour qui j’ai promis de prier. Je les ai toutes emmenées à Jésus et placées sur l’autel en lui demandant de verser son Précieux Sang sur eux. La messe a commencé; après la communion, je remerciais Dieu pour toutes les belles choses qui se passent dans ma vie et tout à coup, j’ai vu un très gros bol en acier inoxydable reposant sur l’autel. Il était rempli des âmes des gens pour lesquels je priais. Il était immense; les âmes étaient comme des boules de crème glacée, grandes et petites, empilées les unes sur les autres. Jésus versait sur chacune d’elle son Précieux Sang d’un grand pichet. On aurait dit un sundae aux fraises géant. C’était très excitant.
 
Vision no2
à mon cénacle le mardi suivant, j’ai partagé avec tout le monde ce que j’avais vu et quand quelqu’un a prié sur moi, on a mentionné que j’allais avoir beaucoup de visions, que ce n’était que le début. Je me suis dit que plus tard, dans un an peut-être, j’aurais une vision, et je trouvais ça très bien. Après tout, je connaissais d’autres personnes qui avaient des visions aussi. Cette nuit-là, je me suis endormie en priant pour toutes les personnes qui m’avaient demandé une prière, puis j’ai fait un rêve. Nous (toutes les personnes pour qui je priais) avions écrit sur un grand drap blanc, toutes nos maladies et toutes nos inquiétudes au marqueur noir. On ne voyait plus un pouce de blanc. On était tous découragés et on a chiffonné le drap pour en faire une balle. Je me suis réveillée, j’ai regardé l’horloge, il était 4h00 du matin. Je ne suis pas une bonne dormeuse et habituellement ne me rendors pas tout de suite quand je me réveille, surtout quand c’est entre 2h00 et 4h00. J’ai fermé les yeux et j’ai immédiatement vu la Sainte Vierge ramasser la grosse balle (le drap dans le rêve) et l’apporter à Jésus qui tenait un fer à repasser devant une planche à repasser. Elle l’a placée sur la planche et Jésus a commencé à un coin et a repassé toute la balle. (Jésus peut prendre soin de tous nos problèmes, si gros soient-ils) Je savais que j’avais une vision et je ne voulais pas ouvrir les yeux, mais je l’ai fait. Il était 4h05 du matin. J’étais très excitée, je suis restée éveillée le reste de la nuit.
 
Vision no1
Ma première vision a eu lieu un samedi Saint ’98. Nous étions allés rendre visite à la ferme et nous étions sur le chemin du retour. J’amenais le plus vieux de mes garçons à sa première vigile de Pâques à neuf heures. Sur la route de Rosthern, nous roulions vers le sud et Scott conduisait. Michael était sur le siège avant, Stephan était assis derrière Scott et Moi, j’étais derrière Michael fixant le ciel vers l’ouest. C’était une journée ensoleillée au nord et plutôt nuageuse au sud. Les nuages étaient gris foncé quand tout à coup, j’ai vu une bande dorée apparaître à travers les nuages gris. Je trouvais que c’était assez étrange, puis cette bande s’est transformée en une croix dorée, très visible et brillante. Je pensais que j’étais la seule qui pouvait la voir, alors j’ai demandé à Stephan s’il voyait quelque chose et il s’est exclamé "Regardez la croix dorée dans le ciel! ". Mon mari aussi l’a vue et il ne pouvait pas nier que c’était clairement une croix dorée. Elle est restée là environ une minute puis a disparu derrière les nuages qui se sont rapidement regroupés. Alors j’ai vu Jésus crucifié sur une croix pendant environ 15 secondes, puis j’ai regardé à ma droite vers le soleil et il s’est divisé en deux, et j’ai vu les deux soleils danser. J’avais déjà entendu parler des soleils qui dansaient mais je ne les avais jamais vus. Plus tard, le Père Denis Phaneuf m’a dit que c’était un petit cadeau de Dieu et que je devrais me réjouir et en être reconnaissante.
22228
UNDER CONSTRUCTION

 
 

 
  Site Map